Hausse du prix du carburant : le blocage du 17 novembre s'organise en Haute-Savoie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurélie Massait
© Anne Hédiard / France 3 Alpes

Dans toutes les régions, les appels à bloquer certaines villes, le 17 novembre prochain, en raison de la hausse du prix du carburant, se multiplient sur Facebook. C'est notamment  le cas à Annecy où une réunion était organisée ce dimanche 3 novembre pour peaufiner l'organisation de cette journée.

L'appel au blocage du 17 novembre prochain sera-t-il aussi massif que la mobilisation sur les réseaux sociaux ne le laisse entendre ?

A 15 jours de l'échéance, c'est toute la question.

Ce jeudi, un sondage avançait que 78% des français estiment ce mouvement contre la hausse du carburant justifié.

 ​​​​En Haute-Savoie, Emmanuel Fraysse est de ceux-là.

La semaine dernière, cet habitant de Cruseilles à rejoint le groupe facebook "blocage national Haute-Savoie"et tente depuis de rallier d'autres automobilistes à cette cause.

"Cela fait 6 jours que je me couche à minuit, 1h du matin pour faire de la communication et recadrer les fachistes afin que nous parlions tous d'une même voix" explique-t-il.

Tandis que lui relaie l'information, à Seynod, d'autres peaufinent l'organisation de cette journée. Ils sont jardiniers, menuisiers, fonctionnaires et pour beaucoup d'entre eux, cette manifestation sera une première.

"On ne s'improvise pas organisateur, on le devient avec la motivation et la rage" confie Ophélie.
 

Dans ce département, 8 manifestations, dont le blocage total de la ville d'Annecy, sont prévues.

D'ici le 17 novembre, les automobilistes sont invités à placer sur leur tableau de bord un gilet jaune en signe d'adhésion au mouvement.

Voir le reportage d'Anne Hédiard, Nathalie Rapuc et Pierre Maillard
durée de la vidéo: 01 min 49
Intervenants :







 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.