Incendie de Voreppe : les 170 personnes évacuées vont réintégrer leur domicile, le feu est "maîtrisé et circonscrit"

Publié le Mis à jour le
Écrit par M.D.

Les habitants évacués de quatre hameaux à Voreppe et La Sure-en-Chartreuse ont été autorisés mercredi à rentrer chez eux. L'incendie, qui a ravagé une centaine d'hectares, est désormais "maîtrisé et circonscrit".

La situation s'améliore sur le front de l'incendie de Voreppe. Les 170 personnes évacuées lorsque leurs habitations étaient menacées par les flammes ont été autorisées à rentrer chez elle mercredi 10 août, annonce la préfecture de l'Isère dans un communiqué.

Quatre hameaux - Malossane, Les Balmes et Le Bourget sur la commune de Voreppe, Les Barniers-Les Côtes à La Sure-en-Chartreuse - avaient été évacués dimanche et lundi, alors que le feu continuait à progresser dans le massif de la Chartreuse, en Isère.

L'incendie est désormais "maîtrisé et circonscrit", ajoute la préfecture, "c’est-à-dire qu’il ne se propage plus et qu’il est sous contrôle". Mais il n'est pas encore éteint "compte tenu de la topographie escarpée des lieux et de l’inaccessibilité de certains points chauds". Le feu n'a pas progressé dans la nuit de mardi à mercredi "malgré quelques reprises", précise le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis).

94 pompiers sur place

Le feu a ravagé plus d'une centaine d'hectares sur les contreforts de la Chartreuse, entre Voreppe et La Buisse, dans un secteur non habité. Aucune habitation ni entreprise n'a été touchée. D'importants moyens sont toujours engagés pour surveiller les points chauds et les éventuelles reprises.

Jusqu'à 380 sapeurs-pompiers venus de l'Isère, des départements voisins mais aussi des Bouches-du-Rhône ont été mobilisés sur place. Ils sont désormais 94 à être engagés sur cet incendie et les renforts des départements extérieurs sont "en cours de désengagement".

Les routes départementales RD1075, entre La Buisse et Voreppe, et RD520A, entre Voreppe et Pommiers-La-Placette, restent partiellement coupées à la circulation pour permettre l'intervention des pompiers. La seconde est uniquement accessible aux habitants des hameaux autorisés à regagner leur domicile. "La gendarmerie veille au respect des restrictions de circulation", fait savoir la préfecture.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité