En Isère, ces députés qui rajeunissent

© Sylvie Adam, France 3 Rhône Alpes
© Sylvie Adam, France 3 Rhône Alpes

Incontestablement, l'Isère illustre à merveille le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique. Entre les députés sortants et les nouveaux élus, la moyenne a dégringolé de 17 ans et demi! Le département compte désormais quatre trentenaires parmi ses élus. Du jamais vu. 

Par JG

Le chiffre est saisissant. En un soir, la moyenne d'âge des députés isérois a baissé de 17 ans et demi, du jamais vu! Alors que les députés sortants avaient en moyenne 62,6 ans, les nouveaux élus n'ont que 45 ans. Mieux, le département compte désormais quatre trentenaires parmi ses élus alors qu'il n'en avait aucun lors de la précédente mandature.

A l'inverse, il n'y a plus que deux sexagénaires (Monique Limon, sur la 7e, et Marie-Noëlle Battistel sur la 4e) alors qu'il y en avait six lors de la précédente législature. Quant aux septuagénaires, ils ont désormais disparu du paysage politique alors qu'ils étaient encore deux la semaine dernière : Alain Moyne-Bressand, sur la 6e circonscription (71 ans) et Michel Destot, sur la 3e. Le premier était élu depuis 1986. Le second siégeait à l'Assemblée nationale depuis 1988.

Quand Alain Moyne-Bressand a été élu pour la première fois, Marjolaine Meynier-Millefert n'avait que trois ans! A 34 ans, elle est désormais la plus jeune parlementaire iséroise, élue sur la 10e circonscription.

Parmi les autres trentenaires, signalons Elodie Jacquier-Laforge sur la 9e (36 ans), Olivier Véran sur la 1ère (37 ans) et Jean-Charles Colas-Roy sur la 2e (39 ans). 

© Cyrielle Cabot/France 3 Alpes
© Cyrielle Cabot/France 3 Alpes

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus