Isère : le corps retrouvé dans l'étang du Crey a été identifié, un suspect a avoué le meurtre

Vendredi 17 janvier vers 8h40, le corps d'un homme avait été découvert flottant dans l'étang du Crey, à Susville, en Isère. Ce samedi 18 janvier, les gendarmes ont identifié la victime. Une des deux personnes placées en garde-à-vue a avoué le meurtre, l'autre a reconnu sa participation.

L'étang du Crey, à Susville, en Isère.
L'étang du Crey, à Susville, en Isère. © Google Street View
L'identité de l'homme retrouvé mort vendredi 17 janvier dans l'étang du Crey, à Susville, en Isère, n'est désormais plus un mystère. Ce samedi 18 janvier, les gendarmes de la section de recherches, assistés de leurs collègues du groupement de gendarmerie de l'Isère, ont réussi à identifier la victime grâce à son véhicule retrouvé au bord du plan d'eau.
 
Selon le procureur de la République, Eric Vaillant, il s'agit d'un homme d'une cinquantaine d'années qui aurait, ces derniers temps, harcelé son ancienne compagne et le nouveau compagnon de cette dernière.


Le nouveau compagnon a avoué le meurtre

Le couple a été placé en garde-à-vue vendredi soir vers 18h00. Samedi 18 janvier, en fin de matinée, l'homme de 27 ans a reconnu être le meurtrier de l'ancien compagnon de sa conjointe, retrouvé à Susville. Le suspect lui avait donné rendez-vous au bord de l'étang du Crey afin de s'expliquer. 

Samedi après-midi, la femme, âgée de 33 ans, a également reconnu sa participation. Des précisions doivent encore être apportées sur le déroulement exact des faits.


Le couple sera présenté dimanche 19 janvier au juge d'instruction

La garde-à-vue du couple va être prolongée. Il sera déféré dimanche 19 janvier devant le juge d’instruction, saisi par le parquet aux fins de mise en examen pour assassinat et placement en détention provisoire.
 
L’association d’aide aux victimes AIV-France victimes 38 a été missionnée pour soutenir la famille de la victime.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers