Isère : des enfants du Vercors accompagnent la Villarde au Salon de l'agriculture de Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claudette Vaitilingom
Les "Graines d'éleveurs" en pleine préparation du Salon de l'agriculture.
Les "Graines d'éleveurs" en pleine préparation du Salon de l'agriculture. © France 3 Alpes

Parmi les 4000 vaches, chèvres, moutons, poules, chevaux et autres cochons présents au Salon de l'agriculture qui a ouvert ses portes samedi à Paris, une douzaine de vaches Villardes. Une race qui a failli disparaître dans les années 1970.

Au Salon de l'agriculture à Paris, (SIA) cette année 23 enfants de l'association "Graine des éleveurs" venus du Plateau du vercors ont fait le déplacement. Cette association est composée d'une vingtaine de jeunes de 6 à 19 ans qui partagent la passion de l'élevage et de l'agriculture. Ils souhaitent en faire leur métier à l'avenir.

Âgés parfois de moins de 10 ans, ils accompagnent des génisses. Parmi eux, Pierre Faure, 12 ans et Ignés Mérignac, 16 ans. C'est après une visite au SIA il y a 3 ans que Pierre s'est passionné pour la race bovine Villard-de-Lans et s'est vu offrir  pour ses 10 ans sa propre génisse. "J'ai choisi une Villarde parce qu'elle était un peu abandonnée, je suis passionné par l'agriculture,  mon père est éleveur, avec mon frère on est tout le temps avec lui à la ferme", déclare Pierre. Pour prendre part à l'événement, il présentera lui même Primevère sur le ring du Salon. Comme lui, Inès fait partie de cette génération qui s'intéresse à cette race qu'elle voudrait voir, un jour, devenir l'emblème du salon.

 

Les nouveaux ambassadeurs de la Villarde


Mener un vache ne s'improvise pas, les enfants de l'association créée en 2017 ont travaillé pendant plusieurs mois sous le regard de leurs parents, souvent agriculteurs eux-mêmes. Ils ont même fabriqué des podiums pour s'entraîner à faire des entrées, des sorties, à tenir les animaux et leur faire des parcours. Pierre a été choisi pour monter sur le ring afin de présenter cette vache qui incarne le Parc naturel régional du Vercors, et contribue donc à entretenir la renommée du territoire. Il n'y aura pas de remise de prix car il y a trop peu de vaches Villard-de-Lans en France pour organiser un concours.
 
Devant les 650 000 visiteurs attendus au grand rendez-vous agricole, ce sera une belle vitrine pour faire connaître l'une des races du Bleu, avec l'Abondance et la Montbéliarde. Le bleu du Vercors-Sassenage est une des rares AOP (Appellation d'Origine Protégée) françaises fabriquées au coeur d'un parc naturel régional. Moins de 400 têtes sont présentes sur le Plateau du Vercors.

 

Une race qui a failli disparaitre  


La Villarde ou Villard de Lans de son nom officiel est une race spécifique du Vercors. Elle a failli disparaitre dans les années 1970 avec notamment la fin de la traction animale.   Elle refait son appartion dans les troupeaux depuis quelques années. C'est une vache rustique et résistante, bien adaptée aux régions de montagne. Une race selon les agriculteurs qui produit moins de lait mais qui est moins coûteuse à élever. 

Les adhérents de "graines d'éleveurs" connaissent bien la Villarde et ses caractéristiques. Ils la présentent déjà avec beaucoup de fierté dans des événements estivaux. Loin d'être anodin dans un secteur qui peine parfois à mobiliser les nouvelles générations, le Vercors incarne un exemple magnifique de territoire dans lequel la jeunesse se mobilise avec le désir fort de se voir transmettre les savoir-faire de leurs aînés. Au Salon de l'agriculture, ils vont montrer leur engagement pour la réhabilitation du patrimoine vivant de leur territoire.
 
Isère : des enfants du Vercors accompagnent la Villarde au Salon de l'agriculture de Paris

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.