Isère : fin du port du masque en extérieur, ces lieux où il reste obligatoire

Le port du masque n’est plus obligatoire à l’extérieur en France depuis ce 17 juin. En Isère, des lieux d’exception ont été précisément définis par la préfecture. Voici les lieux où le masque reste obligatoire.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © FTV

Se balader à visage découvert, mais pas n’importe où à Grenoble. Ce jeudi 17 juin, même si les sourires se démasquent en France suite aux annonces du Premier ministre, "certaines exceptions" subsistent.



Sur le marché de l’Estacade à Grenoble, peu après 8 heures, les allées sont calmes. La plupart des visiteurs portent le masque, alors par mimétisme l’un d’eux décide de l’adopter. « Je me suis dit, est-ce que je le mets ou pas comme il n’y a pas foule ? »

Une interrogation que beaucoup de passants partagent dans la capitale des Alpes, suite à la fin du port du masque en extérieur. Quand certains font appel à leur bon sens, d’autres ont décidé de garder le visage masqué encore quelque temps par précaution.



Marchés plein air, festivals, lieux de culte...



En Isère, les espaces où le masque reste obligatoire ont été définis par la préfecture. En premier lieu : « les marchés de plein air, les brocantes, ventes au déballage. »

Plus subtile aux abords des arrêts de bus, des tramways et des gares routières, l'obligation s'applique sur un rayon de 50 mètres maximum.

Et au-delà de ces lieux, des moments de regroupements sont aussi soumis à la règle, comme lors des manifestations déclarées, festivals, spectacles de rue.

Enfin, près des centres commerciaux, des établissements d’enseignement, des crèches et des lieux de culte, l'obligation s'applique dans un périmètre de 25 mètres devant les entrées et sorties.

La préfecture de l’Isère ajoute, dans la fin de son communiqué, que l’obligation « ne concerne pas les personnes handicapées. »

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société déconfinement