Isère. Près de 80 personnes mobilisées pour retrouver la trace d'Annick Larroque, plus d'un an après sa disparition

Près de 80 personnes ont répondu à l'appel de la fille d'Annick Larroque qui organise une nouvelle battue ce samedi, plus d'un an après la disparition de sa maman / © AL
Près de 80 personnes ont répondu à l'appel de la fille d'Annick Larroque qui organise une nouvelle battue ce samedi, plus d'un an après la disparition de sa maman / © AL

Près de 80 personnes ont répondu à l'appel de Annie Larroque qui organise une nouvelle batttue, ce samedi 7 septembre 2019, dans le secteur de la Mure, en Isère. Elle recherche la trace de sa mère, Annick atteinte de la maladie d'Alzheimer, disparue il y a plus d'un an.
 

Par AH


Le rendez-vous était donné au col de Malissol, ce samedi 7 septembre 2019, à 8 heures du matin. C'est dans se secteur sur la commune de Nantes-en-Rattier, près de la Mure, en Isère, que Annick Larroque, une femme de 71 ans atteinte de la maladie d'Alzheimer, a disparu le 23 juillet 2018.

Près de 80 personnes se sont présentées.

Elles ont été séparées en groupes d'une dizaine de personnes par les gendarmes qui encadrent les recherches. Chaque groupe s'est vu attribuer un secteur bien défini à ratisser pour tenter de retrouver une trace de la disparue.
 
Annick Larroque a disparu lundi 23 juillet vers 20h à Nantes-en-Rattier à côté de La Mure en Isère. / © Gendarmerie Nationale
Annick Larroque a disparu lundi 23 juillet vers 20h à Nantes-en-Rattier à côté de La Mure en Isère. / © Gendarmerie Nationale

Plus d'un an après sa disparition, sa fille espère encore retrouver sa trace. "On cherche une chaussure, un bout de jean ou même un os". Annie Larroque, 35 ans, n'a plus d'espoir de retrouver sa maman en vie aujourd'hui mais "faire le deuil sans corps, c'est difficile" explique-t-elle.

Ce samedi, une nouvelle battue est donc organisée pour explorer le versant Est du col de Malissol, dans le secteur de La Valette, Le Poyet. Un secteur escarpé qui peut être dangereux.

Si vous voulez participer aux recherches, il faut donc être équipé et avoir une bonne condition physique.


 

Sur le même sujet

Jérémy Chalon termine sa boucle par le semi-marathon du Run In Lyon

Les + Lus