• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Isère. L'homme de 70 ans disparu en montagne est décédé

Le massif du Vercors en Isère, un homme de 70 ans est porté disparu mercredi 15 mai 2019. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE / MAX PPP
Le massif du Vercors en Isère, un homme de 70 ans est porté disparu mercredi 15 mai 2019. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE / MAX PPP

L'homme de 70 ans, disparu en montagne depuis mercredi 15 mai 2019, est décédé. Il a été retrouvé dans la commune de Saint-Paul-de-Varces. Les recherches avait débuté vers 18h30 hier soir et viennent de se terminer.

Par OA

L'homme de 70 ans disparu en montagne mercredi 15 mai au soir a été retrouvé dans la commune de Saint-Paul-de-Varces. Il est décédé. Des investigations sont en cours pour connaître les circonstances du drame.

Le peloton de gendarmerie de Haute-Montagne (PGHM) avait lancé un avis de recherche sur sa page Facebook
 

C'était un randonneur aguerri qui connaissait bien le secteur. Pourtant, mercredi 15 mai 2019, sa famille donne l'alerte aux secours : leur proche n'est pas rentré de sa marche en montagne. Les secours n'écartaient aucune piste et n'excluaient pas la thèse du suicide. Le disparu a été décrit comme "désespéré".

Le PGHM de l'Isère a publié sur son compte Facebook l'annonce de la disparition de l'homme : "Recherche de personne (...) qui aurait pu se trouver secteurs Vercors, Grande Roche, Pic Saint-Michel entre Moucherolle et Moucherotte, Vallon du Bruyant, Rocher de la Grande Combe, Gite de la Molière."
 

Cette publication est suivie d'une autre avec les détails physique du randonneur : "Environ 1.75, corpulence fine, cheveux blancs courts."
 


Secteur particulièrement accidenté


Les recherches ont commencé vers 18h30, dans un vaste secteur : autour du Moucherotte au nord et de la Moucherolle très au sud, dans le massif du Vercors.

Ce matin, un important dispositif technique de recherche a été mis en place car la zone de recherche est particulièrement accidentée. Le peloton de gendarmerie de Haute-Montagne (PGHM) de l'Isère est mobilisé avec la cyno gendarmerie et l'appui des CRS de montagne. Un hélicoptère de la sécurité civile survole la zone.

Sur le même sujet

Les Inattendus Poetical Humors

Les + Lus