Cet article date de plus de 3 ans

Dans les lacets de l'Alpe d'Huez en Isère, on attend déjà le Tour de France!

La Grande Boucle est partie hier de Vendée. Les coureurs n'arriveront en Isère que le 19 juillet et pourtant, les camping-cars commencent déjà à s'installer dans la mythique montée de l'Alpe d'Huez. Trouver le meilleur emplacement parmi les 21 virages, c'est tout un art!
 
© France 3 Alpes
Pas moins de 2000 camping car sont attendus le jour J : autant dire que ce sont les premiers arrivés qui seront les mieux placés. 
Certains prennent leurs marques au moins 15 jours à l'avance, comme Elizabeth et Daniel, venus de Normandie, qui ont jeté leur dévolu sur une place de choix "pas trop loin des coureurs, mais en sécurité". 

Dans les virages, il y a déjà des Néerlandais, des grands fidèles et des passionnés de vélo. Entre le 3ème et 4ème virage, des Anglais sont déjà installés. Le drapeau britannique flotte "pour soutenir Froome, leur favori, qui en a bien besoin en pleine polémique".

Un peu plus loin, des Danois rêvent d'une victoire de Jakob Fuglsang...

En attendant que le peloton arrive jusqu'à eux, tous regardent avec enthousiasme et excitation le Tour à la télévision et... font du vélo.

Au programme du Tour tous les deux ans, l'Alpe d'Huez et ses 21 virages attirent chaque année un millier de cyclistes venus du monde entier. A l'heure du Tour de France, la fréquentation est décuplée, une aubaine pour les hébergeurs et les commerces qui ne désemplissent pas.

En ce moment la boutique éphémère du Tour installée cette année pour l'été pour la toute première fois, fait déjà fureur.

Seul petit bémol, les trois derniers kilomètres des lacets seront interdits au stationnement, pour "raison de sécurité".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport