Manque d'assistants de vie scolaire en Isère : Enzo fait enfin sa rentrée 15 jours après les autres élèves

Enzo et sa maman Audrey Dussert / © France 3 Alpes
Enzo et sa maman Audrey Dussert / © France 3 Alpes

Même si le nombre d'assistants de vie scolaire (AVS) a plus que doublé en 5 ans dans le département de l'Isère, il reste insuffisant pour permettre à tous les enfants porteurs de handicap d'être scolarisés convenablement. 
 

Par Mai-Linh Nguyen-Stephan

Les Assistants de vie scolaire sont rares. Ils sont trop peu nombreux pour couvrir toutes les demandes dans le département de l'Isère. Au point que certains enfants n'ont pas pu faire leur rentrée comme les autres. 

C’est le cas du jeune Enzo, 4 ans, qui a fait son sac d'école 15 jours après ses camarades. Le petit garçon attendait ce jour avec impatience. Depuis le 3 septembre, son cartable à roulette est prêt. 

Il fait son premier jour de rentrée scolaire, ce mardi 18 septembre, avec 2 semaines de retard, et ne sera scolarisé que deux matinées au lieu de quatre. 

Enzo, qui est atteint d'un syndrome autistique, a besoin d'une attention particulière. 

Sa mère a donc fait les démarches nécessaires auprès de la Maison de l’Autonomie, pour obtenir l'aide d'une assistante de vie scolaire (AVS). Il aura fallu plusieurs mois avant d’avoir une réponse. 

« On a fait le dossier en mars et on a eu la réponse en juin comme quoi, l'accord de l'AVS était favorable » explique Audrey Dussert, la maman d'Enzo.

Le garçon, qui a besoin de 12 heures d’AVS n’aura que 6 heures d’AVS qui seront enlevées à un autre enfant. 

Son cas n'est pas rare, et même si l'inspection d'académie se refuse pour l'instant à donner des chiffres, des dizaines d'enfants porteurs de handicap se retrouvent à chaque rentrée privés d'AVS.
 
Manque d'AVS
Intervenants : Audrey Dussert, maman d'Enzo. Reportage : Anne Hédiard - Maxime Quemener - Virginie Muamba - France 3 Alpes

 

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus