Des membres du groupe Génération identitaire occupent un hôtel destiné à héberger des migrants

Des membres du groupe d’extrême droite ont occupé samedi 24 juin le toit de l’hôtel Formule 1 de Chanas, en Isère, dans lequel doivent être hébergés des demandeurs d’asile cet été.

Une vingtaine de militants du groupe d’extrême droite Génération identitaire ont occupé samedi 24 juin, à partir du début de matinée, le toit de l’hôtel Formule 1 de Chanas, en Isère.

Ils ont déployé des banderoles "Stop invasion", ou "Chanas sans migrant". Contacté par France bleu, l’un des participants a déclaré : "Nous protestons contre le rachat de ces hôtels pour y mettre des migrants. On aurait pu y mettre des Français de souche, des gens qui sont dans la rue".

La gendarmerie s’est rendue sur place. Les militants ont quitté les lieux de leur plein gré vers 13h30 sans incidents tandis que le personnel de l'hôtel a enlevé les banderoles.

L’hôtel Formule 1 de Chanas fait partie des établissements achetés par l’État dans le but d’héberger les demandeurs d’asile en attendant que leur dossier soit traité.