Alors que l'accès à la nature durant le confinement reste limité, Europe Ecologie-Les Verts dénonce une "incohérence"

Publié le Mis à jour le
Écrit par SMl

Deux jours avant la nouvelle allocution du Président, Emmanuel Macron, le groupe Europe Ecologie-Les Verts de l'Isère demande un accès plus libre à la nature durant le confinement. Un appel déjà émis par une pétition qui rencontre un large succès.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
"Il est impératif d'autoriser l'accès de la population au seul loisir libre, gratuit, accessible à toutes et à tous : la marche et la balade. Il s'agit d'activités encouragées par les politiques de santé publique pour leurs bienfaits et sans risque sur la propagation du Covid-19", indique l'antenne iséroise du parti écologiste Europe Ecologie-Les Verts (EE-LV) dans un communiqué publié ce dimanche.

Les appels à un accès "plus responsable" à la nature durant le confinement se sont multipliés en Isère ces derniers jours. Dernière action coup de poing en date : vendredi 13 novembre, lorsque des montagnards ont formé un coeur de lumières au Grand Colon, sur le massif de Belledonne. 
 
Au printemps, lors du premier confinement, Billy Fernandez, un accompagnateur en montagne haut-savoyard, avait lancé une pétition pour assouplir la règle du déplacement autorisé durant une heure dans un périmètre d'un kilomètre pour les sorties de loisir. Réactivée au début de ce deuxième confinement, la pétition rencontre un franc succès, avec presque 200 000 signatures ce dimanche.


"Que chaque Iséroise et Iséroise puisse accéder aux collines, montagnes, forêts"

Alors que, d'après les premières pistes évoquées par le gouvernement, Emmanuel Macron devrait annoncer une ouverture des commerces selon de nouvelles modalités et que la chasse, au grand dam des associations de défense de l'environnement, est autorisée dans certains cas, Europe Ecologie-Les Verts dénonce un manque de "cohérence" dans les mesures prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

"A la veille d'une nouvelle intervention d’Emmanuel Macron, les signes indiquent que si l’ouverture de certains commerces devrait être de nouveau autorisée, l’accès à la nature va rester impossible pour une majorité de la population. Un positionnement incohérent pour EE-LV Isère [...]. EELV Isère demande donc que chaque Iséroise et Iséroise puisse accéder aux collines, montagnes, forêts, les plus proches de chez eux, pour y pratiquer une activité fondamentale : se promener, respirer", souligne le parti dans leur communiqué.
 
Et la fronde prend de l'ampleur : selon les informations du Dauphiné libéré, 45 députés écologistes et Les Républicains réclament la suspension de la borne du "un kilomètre - une heure", qui prive d’accès à la nature pendant le confinement ceux qui en sont le plus éloignés. Mercredi 18 novembre, les partis EE-LV et Génération écologie ont ainsi déposé un référé-liberté devant le Conseil d’Etat contre cette mesure.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité