Ski nocturne : appel à la prudence du PGHM de l'Isère après un grave accident au Collet d'Allevard

A la suite d'un grave accident, le 31 décembre 2019, sur les pistes du Collet d'Allevard en Isère, le PGHM de l'Isère lance un appel à la prudence pour tous ceux qui pratiquent le ski ou toute autre activité sportive, la nuit tombée, en station.

Le 31 décembre 2019, une skieuse de 20 ans a été grièvement blessée par le câble d'une dameuse sur les pistes de la station du Collet d'Allevard. La jeune skieuse évoluait la nuit tombée et n'a pas vu ce câble.

Sur les engins de damage de la station, un seul est équipé d'un treuil avec un câble d'un kilomètre de long. Cet équipement est réservé aux pistes les plus pentues. Le câble sert à stabiliser la dameuse dans la pente mais aussi à remonter la neige qui s'est amassée en fin de journée en bas des pistes.


Certaines communes interdisent toute pratique sportive à la fermeture des pistes. Le Collet d'Allevard en fait partie.
 

Bien évidemment, cette interdiction ne concerne pas le ski nocturne sur des domaines skiables éclairés. Depuis une dizaine d'années, de nombreuses stations comme les Arcs, Manigod, le Collet d'Allevard justement ou les Saisies avec l'une des plus longues pistes éclairées, proposent aux skieurs cette activité sécurisée et encadrée.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature ski stations de ski tourisme faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter