VIDÉO. Au Collet d'Allevard, les vacanciers survolent la station en drone grâce à la réalité virtuelle

Un drone, un casque de réalité virtuelle pour un voyage au-dessus du Collet d'Allevard. La station iséroise propose un survol immersif du massif de Belledonne, entre autres activités hors ski qui séduisent les vacanciers cette année.

La station du Collet d'Allevard, en Isère, propose des survols immersifs en drone grâce à la réalité virtuelle.
La station du Collet d'Allevard, en Isère, propose des survols immersifs en drone grâce à la réalité virtuelle. © France 3 Alpes

Les stations alpines rivalisent d'imagination pour proposer des activités hors ski alors que les remontées mécaniques restent fermées pour les vacances d'hiver. Au Collet d'Allevard, en Isère, il y a ceux qui s'adonnent à la glisse sur des luges insolites et d'autres qui s'évadent grâce à un casque de réalité virtuelle.

Pilote de drone, Sébastien Brondex a imaginé une balade virtuelle au cœur du massif de Belledonne. Grâce à un casque connecté à la caméra de son drone, les clients tranquillement installés sur un pouf embarquent pour un voyage aérien. "J'offre à mes clients une vision du ciel. Ils prennent de la hauteur, ils ont un angle différent qu'on n'a pas en temps normal", note Sébastien.

Au Collet d'Allevard, les vacanciers survolent la station en drone grâce à la réalité virtuelle

Une immersion qui leur offre une autre vision des vallées environnantes. "Ca prend son temps comme en parapente, et ça c'est chouette. Ca permet de bien redécouvrir le paysage", remarque Noémie, une cliente qui semble conquise par le voyage. "On a un beau panorama et ça nous permet de bien redécouvrir le domaine en dehors du ski", ajoute Margot, une autre cliente.

 

Le succès des luges alternatives

Proposé à 15 euros, ce vol immersif d'une vingtaine de minutes au-dessus des combes enneigées du Collet d'Allevard est aussi un éloge à la lenteur et au silence, une approche de la montagne qui fait écho à cette année si particulière. Et comme les autres activités hors-ski proposées par la station cette année, elle rencontre un grand succès.

"Cette année, ça explose, remarque Laurent Doussot, accompagnateur en montagne. Avec la fermeture de la station, on a des centres de loisirs ou des familles qui viennent pratiquer toutes ces activités de luge alternative."

C'est le cas d'une poignée d'enfants qui s'en donne à cœur joie en découvrant la snake glisse à Super Collet. Installés sur des luges attachées les unes aux autres, ils slaloment tel un serpent des neiges. Les petits vacanciers d'un centre de loisir grenoblois découvrent la multiglisse.

A plat ventre sur un airboard ou assis sur un youner, cette petite luge sur patin inspirée du paret haut-savoyard, les enfants s'éclatent. D'ordinaire proposées en après-ski, ces activités ludiques font un tabac cet hiver sur les pistes du Collet. Un lot de consolation pour les mordus de ski privés de glisse.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stations de ski économie tourisme vacances sorties et loisirs loisirs