Isère : il tente de brûler la mairie de Pont-Évêque, puis jette une fourche sur la police

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen
Illustration. L'interpellation du mis en cause était toujours en cours, ce mercredi 24 novembre.
Illustration. L'interpellation du mis en cause était toujours en cours, ce mercredi 24 novembre. © Lionel Vadam/MaxPPP

Un homme aurait tenté de mettre feu à la mairie de Pont-Évêque, mardi 23 novembre, avant de se retrancher dans son domicile. Il a ensuite lancé divers projectiles sur les forces de l'ordre, qui n'ont pas encore pu l'interpeller ce mercredi matin.

Des jets de fourche, d'un marteau, de cailloux et de divers autres projectiles... Depuis ce mardi 23 novembre au soir, la police de Vienne, en Isère, doit faire face à un individu particulièrement virulent.

Peu après 23 heures, cet homme aurait, dans un premier temps, mis feu à un pneu placé contre la façade de la mairie, place Claude Barbier. Celui-ci aurait été déplacé puis éteint par des passants avec l'aide d'un extincteur. Deux vitres de la mairie ont été fissurées, sans que la police puisse assurer que l'incendie est en cause.

Un différend avec un CPE

Près de deux heures plus tard, vers 0h45, le mis en cause aurait mis le feu à une palette à proximité puis se serait réfugié chez lui rue Gilvert Ollier, toujours à Pont-Évêque.

Retranché chez lui, les forces de l'ordre n'ont pas pu l'interpeller. Aux alentours de 3 heures, cet homme a commencé à jeter ces divers projectiles - cailloux, marteau, fourche, etc...- sur l'équipage resté en bas de son domicile, sans faire de blessé.

Une procédure serait en cours contre lui au commissariat de Vienne, au sujet d'un différend avec le conseiller principal d'éducation (CPE) du collège de son fils. Ce mercredi 24 novembre aux alentours de 9 heures, il n'avait pas encore été interpellé par la police.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.