Un islamiste fondamentaliste placé en détention par un juge du tribunal de Bourgoin-Jallieu

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

Un islamiste fondamentaliste originaire de Bourgoin-Jallieu a été placé en détention provisoire, ce lundi 7 septembre. L'homme, âgé de 31 ans, venait d'être expulsé d'Egypte.

Pour justifier l'interpellation au Caire, le 24 août dernier, de ce Berjallien installé en Egypte depuis plus d'un an, les autorités du pays ont invoqué un motif de "sécurité nationale". Et c'est ainsi qu'il a fait son retour en France où l'homme est fiché par la DGSI, la direction générale de la sûreté intérieure, comme "militant islamiste fondamentaliste".

Mais c'est en raison d'infractions de droit commun qu'il fait l'objet de deux mandats d'arrêt délivrés par des magistrats du tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu. Il est tout d'abord soupçonné, selon le Dauphiné Libéré, d'avoir, en 2014, retenu en Egypte le plus jeune de ses trois enfants, dont la mère, vivant à Bourgoin, avait la garde. L'homme a également été condamné par défaut, en janvier 2015, à deux ans de prison pour agression sexuelle sur son ex-épouse. Cette dernière, lors de ses auditions dans les deux affaires, avait évoqué le fondamentalisme de son ex-mari et notamment sa fréquentation des écoles coraniques au Caïre.

Arrivé à Bourgoin-Jallieu ce lundi, l'homme a été présenté au juge des libertés qui a décidé de le placer en détention. Dans l'affaire d'agression sexuelle, il sera rejugé le 19 octobre prochain.