Italie : un site de vente en ligne de masques anti-Covid 19 non conformes, suspendu et condamné à 550.000 euros d'amende

L'alerte avait été donnée dès le mois d'avril par des consommateurs. En Italie, l'autorité de la concurrence a annoncé ce jeudi 19 novembre sa décision d'infliger à un site de vente en ligne, baptisé Tiger Shop, une amende de 550.000 euros pour la vente de masques non conformes.
Le masques, vendus en ligne, n'étaient pas conformes
Le masques, vendus en ligne, n'étaient pas conformes © Andras Solaro. (Illustration)
Dès le mois d'avril dernier, des usagers s'étaient plaints de la vente sur le site de Tiger Shop de masques non conformes aux normes européennes.

Après ces signalements, l'autorité de la concurrence avait lancé une procédure contre Tiger Group, décidant alors la suspension de la promotion et de la vente de ces masques, avant l'amende infligée ce jeudi.

L'Autorité avait alors qualifié d'"extrêmement grave" la pratique de Tiger Shop, en soulignant que le site invitait à l'achat de masques (notamment des FFP2) "auxquels sont attribués des caractéristiques qualitatives et techniques -- également via des images et des descriptions utilisant de manière impropre des marques connues et fiables-- inexistantes dans les produits ensuite livrés aux usagers".

"Après les nombreuses irrégularités et phénomènes spéculatifs auxquels nous avons assisté au début et durant la pandémie, arrivent enfin les premières sanctions", s'est félicitée l'association de consommateurs Federconsumatori dans un communiqué, en invitant les usagers à demander le remboursement des masques concernés.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société italie international