Cet article date de plus de 6 ans

Jean-François Beynel, nouveau premier président de la cour d'appel de Grenoble

Ce vendredi 9 octobre, Jean-François Beynel a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions de premier président de la Cour d'appel de Grenoble. 
Jean-François Beynel a officiellement pris la tête de la juridiction grenobloise. Il remplace Gérard Meignié parti à la retraite. Jean-François Beynel a notamment présidé les TGI de Castres et de Mulhouse.

Spécialiste de l'espace Schengen, il a aussi occupé le poste de directeur adjoint de l'administration pénitentiaire et travaillé au sein des cabinets d'Elisabeth Guigou et de Christiane Taubira, où il était directeur des services judiciaires depuis plus de deux ans.

"Mr le Premier", comme on l'appelle, arrive dans un contexte tendu avec un retard important dans le traitement des affaires. Un fait a révélé le manque de moyens de la Justice grenobloise: la libération de la "veuve noire" ou comment une femme condamnée à 30 ans de prison s'est retrouvée en liberté pour délai dépassé. 

Sur la question de ces moyens, le procureur général a récemment affirmé avoir avisé la Chancellerie, mais il évoque aussi "des questions d'organisations", sans donner plus de précisions. Et dire que les Assises de l'Isère vont être occupées durant 6 semaines par le procès dit de la rixe d'Echirolles, des meurtriers présumés de Kevin et Sofiane. Le temps judiciaire va s'arrêter en novembre à Grenoble, ce qui ne va pas arranger le retard accumulé. 

Extrait 19/20 France 3 Alpes
durée de la vidéo: 03 min 15
Interview de Jean-François Beynel, Premier président de la cour d'appel de Grenoble

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice