JO 2018. Cizeron/Papadakis en argent, leurs parents présents à Pyeongchang “fiers de leurs enfants"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon

Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis ont remporté la médaille d’argent en danse sur glace aux JO de PyeongChang ce mardi 20 février 2018. Leurs parents étaient présents sur place. L’un de nos envoyés spéciaux a assisté à la compétition à leurs côtés.

Ils sont dans les gradins, parmi un petit groupe de Français, des membres de la fédération française de glace venus soutenir Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Ces supporters un peu particuliers ont donné de la voix pendant tout le programme libre. Un véritable cri du cœur pour les plus anciens et les plus fervents admirateurs des surdoués auvergnats de la glace : les parents de Guillaume et Gabriella.

On sait la proximité entre les 2 patineurs. Gabriella et Guillaume se connaissent depuis toujours et sont aussi les meilleurs amis du monde. Du coup, les parents eux aussi ont fait le déplacement ensemble. « Dès qu’on peut, on est ensemble, on s’assoit ensemble, on lève le drapeau ensemble » raconte le père de Gabriella.


Emmanuel Papadakis est "fier" de sa fille et de Guillaume, "comme la France doit être fière d'eux" . Après la déconvenue d'hier, lorsque la bretelle de la robe de Gabriella Papadakis a craqué, les deux patineurs ont su réagir explique encore Emmanuel Papadakis : "ils auraient pu pleurer dans leur coin, mais non". Et d'ajouter : "quand on est victime d'un accident, ce qui définit un caractère, c'est comment tu réponds à cet accident. Ils ont montré qu'ils sont professionnels à seulement 22 et 23 ans".

Avec leur médaille d'argent conquise ce mardi 20 février 2018, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont brisé la malédiction qui frappait la France aux Jeux Olympiques. Cela faisait en effet 16 ans que les sports de glace n'avaient pas rapporté de médaille au camp tricolore. L'argent c'est bien, même si l'objectif était la médaille d'or. Pour la mère de Guillaume Cizeron,"la journée ne se termine pas tout à fait comme on l'aurait espéré" mais "ils ont donné le maximum d'eux-même" explique Jocelyne Cizeron. 


"Dans le libre, ils ont été magnifiques" ajoute la mère du patineur. Il ont délivré un programme "très fluide, très ample, en donnant beaucoup d'expressivité".

Et sinon, pas trop stressant d'assister à cette finale pour la famille proche ? "C'est une épreuve qui est très dure pour les parents" admet Jocelyne Cizeron. "On sait que nos enfants ont travaillé tellement, qu'ils ont tellement voulu réussir".

Pour 79 centièmes, et après avoir dominé le programme libre ce mardi, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron voient la médaille d'or leur échapper. C'est le couple canadien Tess Vertue/Scott Moir qui remporte l'or olympique. 

"C'est quand même une médaille d'argent" temporise Marc Cizeron. Pour le père du patineur "ils pouvaient être premiers c'est évident". Reste maintenant à digérer ce titre raté de si peu : "dans les heures qui vont venir, on va se serrer les coudes".


Mais de toute façon, "il n'y a rien de négatif là-dedans" conclut Marc Cizeron. "C'est pas des machines non plus" !