Justice : 7 et 8 ans de prison pour les deux terroristes de la Loire et du Rhône

© Fr3 Paris
© Fr3 Paris

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mercredi 22 janvier, les djihadistes Julien Bataille à 8 ans de prison, avec une période de sûreté de deux tiers, et Jérémie Choplin à 7 ans de prison, pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Par Bérengère Bourgeot

Les deux terroristes Julien Bataille et Jérémie Choplin ont été condamnés, mercredi 22 janvier, à respectivement 8 et 7 ans de prison, avec une période de sûreté de deux tiers par la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Ils ont été reconnus coupables d'association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Interpellés en septembre 2016, ils étaient déjà incarcérés.
 


Julien Bataille est originaire de Tarare, dans le département du Rhône. Aujourd'hui âgé de 42 ans, il est accusé d'avoir voulu rejoindre Daech en Syrie afin d'y faire le djihad. Mais les principales accusations ont porté sur son rôle de recruteur principal de Daech : il aurait radicalisé plusieurs jeunes dans les environs de Lyon et de Roanne dont Mohammed Ghellab et Rachid Kassim. Ce dernier aurait inspiré plusieurs attentats dont la tuerie de Saint-Etienne-du-Rouvray et l'affaire des bonbonnes de gaz.
 


Jugé pendant deux jours, Julien bataille assurait sa défense seul, estimant ne pas avoir été assez bien défendu par ses premiers avocats. A ses côtés, un autre djihadiste présumé, Jérémie Choplin, était jugé pour les mêmes faits, notamment ceux d'avoir échangé avec Rachid Kassim.

Le procureur avait requis 8 ans de réclusion criminelle pour les deux hommes.

Sur le même sujet

Les + Lus