La galère des usagers après l'interruption du trafic TER entre Saint-Etienne et Givors

Publié le
Écrit par D.Mazzola (avec G.Rivollier et C.Dol-Damiron / R.Gardette et S.Adam)
La galère des usagers du TER : trafic interrompu entre Saint-Etienne et Givors après des intempéries. Des bus de substitution assurent le trajet sur ce tronçon de la ligne Lyon - Saint-Etienne (12/5/21)
La galère des usagers du TER : trafic interrompu entre Saint-Etienne et Givors après des intempéries. Des bus de substitution assurent le trajet sur ce tronçon de la ligne Lyon - Saint-Etienne (12/5/21) © France tv

La galère pour les usagers du TER qui veulent se rendre de Lyon à Saint-Etienne. Depuis mardi, la voie entre les deux métropoles est coupée, du moins le tronçon entre Givors et Châteaucreux. En cause, les pluies qui ont fait gonflé les eaux du Gier et endommagé la voie, près de Rive-de-Gier.

Il y avait peu de monde ce mercredi matin en gare de Saint-Etienne Châteaucreux.  La plupart des usagers étaient au courant de l'interruption du trafic après l'affaissement de terrain à hauteur de Rive de Gier. L'incident s'est produit mardi 11 mai. La voie a été endommagée à cause des fortes pluies qui se sont abattues sur la région et qui ont fait gonfler les eaux du Gier. La rivière en crue a emporté une partie du talus qui supporte les pylônes et une partie du mur de soutènement. Le tronçon impacté se trouve entre Saint-Etienne Châteaucreux et Givors.
 

►Des navettes entre Givors et Saint-Etienne

Conséquence de cet incident : les trains ne circulent plus entre ces deux gares et sont remplacés par des bus. Pour les usagers lyonnais souhaitant se rendre par le train à Saint-Etienne, il faut emprunter un TER en gare de Perrache, puis prendre un bus à Givors pour rejoindre la capitale stéphanoise. Même problème dans l'autre sens de circulation : pour rejoindre Lyon, les usagers doivent prendre un bus de substitution à Saint-Etienne en direction de Givors, avant de reprendre le rail en direction de Lyon. Les  navettes desservent les arrêts prévus par les TER supprimés.

►Galère pour les 20.000 usagers quotidiens

Pour les habitués de la ligne Lyon - Saint- Etienne qui effectuent des trajets pendulaires entre domicile et travail, cet incident et ces travaux riment avec des trajets plus longs, de la fatigue avec une correspondance et des jours de galère en perspective. A Saint-Etienne, ce mercredi matin, en gare de Châteaucreux, les passagers étaient partagés entre colère, résignation et surtout fatalisme : "On ne peut rien y faire, c'est comme ça, ce genre de problème lié aux intempéries est très récurrent sur la ligne Saint-Etienne Lyon. On ne peut que subir ces désagréments," expliquait ce matin un usager quotidien. "C'est la galère, ça perturbe notre vie professionnelle et notre vie de famille, la vie de tout le monde, " tempêtait une autre habituée. 

Il ne faut pas tabler sur un retour à la normale avant plusieurs semaines, a prévenu mardi la direction Auvergne Rhône-Alpes de la SNCF après état des lieux. La durée des travaux, c'était l'inconnue ce matin. Une certitude et un leitmotiv "ça va prendre du temps", selon les différents agents interrogés. Les passagers réguliers devront donc s'armer de patience avant une complète remise en état de cette voie. 

Avec quatre trains chaque heure dans les deux sens en période normale, cette ligne TER reliant Lyon à Saint-Etienne est même la plus fréquentée de France, et l'une des plus anciennes aussi. Une belle galère en perspective les 15 à 20.000 usagers quotidiens de ce tronçon. 

Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident survient après des intempéries. Ce n'est pas la première fois non plus que les associations tirent la sonnette d'alarme : "La ligne manque de fiabilité et c'est bien là le sujet. Du jour au lendemain, on n'a plus aucun train qui circule sur une ligne qui est stratégique pour relier les deux métropoles et les deux départements," déplore Nicolas Peyrard, président de l'association des usagers du train dans la Loire.

Avec cette coupure de la liaison ferroviaire entre Lyon et Saint-Etienne, le risque est de voir le trafic se reporter sur la route et notamment sur l'autoroute A47, déjà saturée. Mais ce mercredi matin, le trafic autoroutier est resté assez fluide entre Saint-Etienne et Lyon, sans doute à cause du week-end de l'Ascension qui arrive. 

►Où en sont les travaux de remise en état de la voie ce mercedi ? 

Les dégâts sont importants : la rivière en crue a raviné toute une partie du mur de soutènement de la voie. Toute la nuit une cinquantaine d'agents ont oeuvré pour des premiers travaux d'urgence. Il s'agissait d'abord de couper un pylône tombé dans la rivière avec sa caténaire. Plusieurs câbles ont également été cassés ou déportés.

Une des deux voies sera-t-elle remise en circulation d'ici quelques jours ? Pour rétablir la circulation sur une voie, il faut d'abord rétablir plusieurs connexions par câbles. Plusieurs équipes vont se relayer ces prochains jours. Les trains pourraient alors circuler au ralenti. "Cette reprise progressive du trafic sur une seule voie est soumise à la finalisation des travaux de sécurisation de la caténaire et des autres câbles endommagés, ainsi qu’à la décrue du Gier," indiquait cependant la direction régionale de la SNCF.  Aucune date précise n'a été communiquée pour l'heure. Sur le plus long terme, il va falloir également installer des enrochements dans la rivière Gier, et reconsruire toute une partie du mur de soutènement emporté par les eaux. Un important chantier qui pourrait prendre un mois, a minima.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.