Le lac Fourchu, un classique pour les familles

Objectif très prisé des touristes et des randonneurs, les lacs de montagne sont de plus en plus recherchés. Comme le lac Fourchu, très apprécié notamment pour sa facilité d’accès.

Reportage. C’est un des lacs préférés des Grenoblois. Au cœur du massif du Taillefer, une balade courte mais un tantinet escarpé qui y mène. 350 mètres de dénivelé entre forêts alpages et pierriers. Pour y accéder, rien de plus simple en fait. Il suffit de suivre les sentiers qui traversent les chalets du Poursollet.

Reportage de Florine Ebbhah, Françoise Guais et Philippe Caillat
Intervenants: Madeleine et Louis, randonneurs de Voiron; Christine, grand-mère de Lille

Il convient ensuite de se laisser porter et divaguer selon ses envies. On peut errer sur le plateau à travers des paysages de lande humide jusqu’au sommet de la Pointe de L’Aiguille ou du Grand Galbert ou alors continuer son chemin vers les lacs alimentés par la combe Nord du Taillefer. Et l’arrivée est toujours aussi grandiose. «C’est magnifique», lance Louis, randonneur.

Un plateau suspendu à plus de 2000 mètres d’altitude où il fait bon flâner, faire trempette, se reposer et retarder au maximum le moment de redescendre.