Lancement de la 33e campagne d’hiver des Restos du Coeur

Les restos se mobilisent une nouvelle fois pour venir en aide aux plus démunis. / © Visuel Restos du Coeur
Les restos se mobilisent une nouvelle fois pour venir en aide aux plus démunis. / © Visuel Restos du Coeur

C’est dans un contexte social toujours difficile que Les Restos du Coeur lancent leur 33e campagne d’hiver. Les bénévoles continuent de se mobiliser pour accueillir et accompagner tous ceux qui frappent à la porte de leurs 2 085 centres d’activités. 

Par Sandra Méallier

Près de 9 millions de personnes vivent toujours sous le seuil de pauvreté. Des femmes, des hommes et des enfants ne mangent pas à leur faim et souffrent de multiples formes d’exclusion. 

L’action des Restos est donc toujours indispensable : l’aide alimentaire permet d'orienter les bénéficiaires vers toute une palette d’actions en faveur d'une réinsertion durable : accès aux droits, soutien à la recherche d’emploi, accompagnement scolaire et ateliers de français, accès à la culture et aux loisirs, aide au logement…

Présente toute l’année aux côtés des plus démunis, l'association tient à réaffirmer le rôle central que doit occuper l’aide alimentaire dans les politiques de lutte contre l’exclusion, en particulier dans le cadre des annonces du Gouvernement (plan de lutte contre la pauvreté des enfants, Etats généraux de l’Alimentation…).

L'aide alimentaire européenne en question

Lors de la campagne présidentielle, les Restos avaient interpellé les candidats sur l’aide alimentaire européenne et l’équipe d’Emmanuel Macron avait assuré : « nous mobiliserons tous les moyens pour la pérenniser ».

Le prochain budget européen va en effet remettre en jeu l’avenir du Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD). Les Restos entendent militer pour que la France obtienne un FEAD à la hauteur de l’urgence sociale européenne.


A Vénissieux, dans le Rhône, les premiers colis alimentaires ont été distribués ce matin, et les bénévoles seront à pied d'oeuvre jusqu'au 15 mars :
Lancement 33è campagne d'hiver des Restos du coeur
Reportage à Vénissieux. En interview : Louis Mazella, Bénévole ; Bertrand Magnon-Pujo, Directeur des Restos du Cœur, Rhône - France 3 Rhône-Alpes - Renaud Gardette, Claire Cherry-Pelat

De plus en plus de bénéficiaires et des nouveaux profils, des retraités, des jeunes, des parents seuls -surtout des femmes- mais aussi des travailleurs pauvres qui ont du mal à boucler les fins de mois. C'est le constat que font aussi les bénévoles du centre de Brioude qui comptait 270 inscrits lors de la précédente campagne d'hiver. En Haute -Loire, il y a 20 Restaurants du cœur en tout. De novembre à mars, l'an dernier, ils ont servi 175 000 repas.

C’est dans un contexte social toujours difficile que Les Restos du Coeur lancent leur 33e campagne d’hiver, comme ici à Brioude, en Haute-Loire. / © G. Rivollier / France 3 Auvergne
C’est dans un contexte social toujours difficile que Les Restos du Coeur lancent leur 33e campagne d’hiver, comme ici à Brioude, en Haute-Loire. / © G. Rivollier / France 3 Auvergne
Lancement de la 33e campagne d’hiver des Restos du Coeur
Chaque année, les bénévoles voient arriver de nouveaux bénéficiaires, des retraités, des travailleurs pauvres, des familles monoparentales. En Haute-Loire par exemple, l'an dernier 175 000 repas ont été servis de novembre à mars à plus de 2600 bénéficiaires. Exemple au centre de Brioude. Intervenantes : Lysiane Gobinet, bénévole / Eliane Sauvan, bénévole / Catherine, bénéficiaire des Restaurants du cœur - G. Rivollier / N. Pouillot / France 3 Auvergne


Les chiffres des Restos en Auvergne-Rhône-Alpes

Nombre de repas distribués lors de la dernière campagne :

- Moins de 500 000 en Haute-Loire et dans le Cantal ;
- Entre 500 000 et 999 999 dans les Savoies, en Ardèche et dans l'Allier ;
- Entre 1 et 1,89 millions dans le Puy-de-Dôme, la Loire, l'Ain et la Drôme ;
- Plus de 2 millions dans le Rhône et l'Isère

Nombres de bénévoles et de centres de distribution

- L'Ain compte 808 bénévoles pour animer 16 centres de distribution ;
- L'Ardèche : 460 bénévoles pour 9 centres de distribution ;
- Le Cantal :173 bénévoles pour 7 centres de distribution ;
- La Drôme : 848 bénévoles pour 13 centres de distribution ;
- L'Isère : 997 bénévoles pour 17 centres de distribution ;
- La Loire : 665 bénévoles pour 15 centres de distribution ;
- La Haute-Loire : 309 bénévoles pour 22 centres de distribution ;
- Le Puy-de-Dôme : 795 bénévoles pour 20 centres de distribution ;
- Le Rhône : 2224 bénévoles pour 26 centres de distribution ;
- La Savoie : 320 bénévoles pour 10 centres de distribution ;
et la Haute-Savoie : 450 bénévoles pour 7 centres de distribution. 

Sur le même sujet

En attendant le Tour au Grand Colombier

Les + Lus