Cet article date de plus de 5 ans

Laurent Wauquiez met Auvergne-Rhône-Alpes au régime sec

Dans son discours d'investiture, Laurent Wauquiez a surtout appuyé sur les économies qu'il entend opérer rapidement. Première cible, le "train de vie" des élus. 
Laurent Wauquiez
Laurent Wauquiez © AFP
"On attend des élus de la Région qu'ils redonnent des repères", a lancé Laurent Wauquiez lors de son discours et ces repères passent visiblement par un serrage de ceinture! Très rapidement, le nouveau président Les Républicains de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes a évoqué la baisse des indemnités de 10% des élus, ajoutant aussi la réduction des abonnements aux téléphones portables!

Le nombre de conseillers siégeant à la commission permanente sera aussi diminué pour réduire le train de vie de l'institution. Une diminution "en deça même de ce qu'autorise la loi", selon Laurent Wauquiez. 

En tout, le nouveau président promet ainsi des économies voisines de 19 millions d'euros sur l'ensemble de la mandature (5 ans et 3 mois).

durée de la vidéo: 05 min 18
Extrait du discours de Laurent Wauquiez

De fait, la rationalisation des moyens a aussi été évoquée. "Auvergne-Rhône-Alpes doit coûter moins cher que Auvergne et Rhône-Alpes", a expliqué Laurent Wauquiez parlant du patrimoine immobilier et du parc de voitures. Et de promettre "une administration du XXIe siècle".

"Le millefeuille administratif nous coûte trop cher", a aussi déclaré Laurent Wauquiez qui espère pouvoir multiplier les partenariats avec les Départements notamment.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections région auvergne-rhône-alpes