• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

“Le Juge, la république assassinée ”: la BD qui revient sur l'exécution du juge Renaud

© "Le juge,la république assassinée" /Dargaud
© "Le juge,la république assassinée" /Dargaud

Le lyonnais Olivier Berlion sort le deuxième tome de sa bande dessinée intitulée "Le juge, la république assassinée" chez Dargaud. Une BD consacrée au meurtre du juge Renaud en juillet 1975. Le dessinateur était l'invité de Paul Satis dans le journal de midi à la mi-journée.       

Par Philippe Bette

Olivier Berlion, dessinateur lyonnais, revient sur la mort du juge Renaud sous la forme d'une bande dessinée "Le juge, la république assassinée" publiée chez Dargaud. Le premier de la série intitulé "Chicago sur Rhône" avait été publié en 2015. Le second tome est publié aujourd'hui.

Il retrace le contexte de l'époque avec ses affaires de grand banditisme mais aussi, en arrière plan, le financement occulte des partis politiques. Le juge Renaud, qui instruisait les affaires sensibles, avait sans doute compris les connections du milieu avec la politique. Et c'est sans doute parce qu'il en savait trop et qu'il s'était déjà approché très près de la vérité, qu'il a été éxécuté le 3 juillet 1975, en pleine rue à Lyon.

Le propos d'Olivier Berlion n'est pas de refaire l'histoire mais de proposer de facon illustrée sa propre vision du combat mené par le juge Renaud. Un combat inabouti puisque les assassins n'ont jamais été identifiés , ni traduits en justice. Six juges se sont pourtant succédés et l'instruction a duré 18 ans. Aujourd'hui, les faits sont prescrits .

 
Invité de Paul Satis à la mi-journée sur France 3, l'auteur explique qu'il s'agit là "d'une défaite de la justice puisque la République a laissé tomber d'un des ses plus fidèles serviteurs"   :


"le juge ,la république assassinée"
Le lyonnais Olivier Berlion sort le deuxième tome de sa bande dessinée intitulée " Le juge, la république assassinée" chez Dargaud. Une BD consacrée au meurtre du juge Renaud en juillet 1975.Le dessinateur était l'invité de Paul Satis dans le journal de midi à la mi-journée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus