La lettre d'adieu émouvante de l'alpiniste Elisabeth Revol à son compagnon mort dans l'Himalaya

Elisabeth Revol publie sur sa page Facebook une "lettre d'adieu" très émouvante à son compagnon de cordée disparu dans l'Himalaya. Tomek Mackiewicz était mort dans le Nanga Parbat. Elisabeth Revol s'en était sortie avec de graves gelures.
Elisabeth Revol, lors de sa conférence de presse le 7 février 2018 à Chamonix.
Elisabeth Revol, lors de sa conférence de presse le 7 février 2018 à Chamonix. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP.
"Jusque là il m’était impossible d’écrire cette lettre". 4 mois après la mort dans l'Himalaya de son compagnon de cordée, l'alpiniste Elisabeth Revol rend hommage à Tomek Mackiewicz en publiant une lettre sur sa page Facebook.

Miraculée du Nanga Parbat, Elisabeth Revol était redescendue seule, en janvier dernier, de la "montagne tueuse". Son compagnon de cordée, l'alpiniste polonais Tomek Mackiewicz n'avait pas pu être sauvé. Tous deux tentaient l'ascension mais avaient été pris par le mauvais temps. Une opération de sauvetage avait été lancée.


"Je ne sais pas à quel moment j’ai commencé à te perdre, à quel moment tu as franchi le point de non retour, si toi-même, tu l'a senti" écrit Elisabeth Revol dans sa lettre. "90 mètres au dessous du sommet, tu étais encore très bien. Ensuite, on a peu parlé, mais pas moins ou pas plus qu'avant".

Elisabeth Revol rend hommage à son compagnon, "Tu étais un grand homme, un monument, un mythe, un génie du nanga en hiver, un passeur d’énergie et d’envie. De rêves et de vie".

L'intégralité de la lettre est à retrouver sur la page Facebook d'Elisabeth Revol


L'alpiniste avait été miraculeusement sauvée. Souffrant de graves gelures aux pieds, elle avait été prise en charge, à distance, par l'urgentiste haut-savoyard Emmanuel Cauchy.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne faits divers