• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Listéria : rappel de charcuterie Jean Mazière, notamment vendue dans le Cantal et le Puy-de-Dôme

L'entreprise Jean Mazière rappelle l'ensemble de ses produits de charcuterie, après qu'un autocontrôle ait révélé la possible présence de Listeria Monocytogenes. (Illustration) / © J. Macdougall / AFP Photos
L'entreprise Jean Mazière rappelle l'ensemble de ses produits de charcuterie, après qu'un autocontrôle ait révélé la possible présence de Listeria Monocytogenes. (Illustration) / © J. Macdougall / AFP Photos

Le charcutier Jean Mazière rappelle depuis le 7 décembre l'ensemble de ses produits vendus en libre-service, mais également à la coupe dans une quinzaine de départements, dont le Cantal et le Puy-de-Dôme. Un autocontrôle a permis de révéler la présence de Listeria.

Par Arthur Carpentier

L'entreprise BRDF Jean Mazière procède au rappel, depuis le 7 décembre, de nombreux produits de charcuterie, suite à un autocontrôle ayant révélé la présence de Listéria.

La nourriture visée est vendue en libre-service par la grande distribution et les bouchers charcutiers, et porte l'estampille sanitaire FR 19 005 003 CE. Sont concernés les lots 296 à 332.

Vous avez également pu acheter ces produits à la coupe dans le Cantal et le Puy-de-Dôme. Il convient alors de se renseigner auprès du commerçant pour savoir si le produit acheté est concerné par l’alerte. La charcuterie visée peut aussi avoir été achetée en Charente, Charenet-Maritime, Corrèze, Dordogne, Girdone, Haute-Garonne, Ille-Et-Villaine, Haute-Vienne, Seine-Saint-Denis, dans le Gard, le Var, le Val d'Oise et le Lot.
 

A ce jour, aucune réclamation consommateur n’a été signalée au sein de l’entreprise. La société BRDF Jean Mazière recommande aux personnes qui détiendraient des produits appartenant aux numéros de lots décrits ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire ou bien de les rapporter au point de vente où ils leur seront remboursés même sans présentation du ticket de caisse.

 Les personnes qui auraient consommé l’un de ces produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées. Ces symptômes peuvent évoquer une listériose, maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines.
 

Sur le même sujet

Mick Micheyl : le parcours

Les + Lus