Loire : protéger les poissons à tout prix

Publié le Mis à jour le
Écrit par Daniel Pajonk

La sécheresse qui sévit dans le département entraîne une situation critique pour les poissons. En particulier dans les petits cours d'eau où seules subsistent des flaques qui pourraient disparaître.

Dans certains secteurs de la Loire, les petites rivières sont quasiment à sec. Frappées par la vigueur de la sécheresse qui touche toute la région. De ces petits cours d'eau au très faible débit ne restent que des poches d'eau, appelées, c'est tout dire, des poches de survie. 
Ces poches abritent ce qui existe encore de poissons vivants qui asphyxient, faute de suffisamment d'oxygène. L'eau souffre non seulement d'eutrophisation, elle permet à peine aux poissons de vivoter. Au point que la préfecture a pris la décision d'interdire la pêche quand la situation est critique.  Objectif : préserver ce qui demeure en vie.
Pour l'heure, les lacs, les grosses rivières ainsi que les retenues ne sont pas concernées. Cela n'empêche pas les spécialistes de constater les effets délétères de la hausse de la température de l'eau. Si d'ici dix jours, le contexte est le même, on se rapprochera des conditions très difficiles de 2003.

Reportage de Claire Exbrayat et Cédric Lepoittevin :

durée de la vidéo: 01 min 54
Situation