Arnaque sur internet aux cartes prépayées : l'alerte des gendarmes de la Loire

Attention à l’arnaque dite des "tickets PCS". Les gendarmes de la Loire mettent en garde les particuliers dans un message publié sur les réseaux sociaux. "Quand c’est trop beau, c’est faux". 

Les gendarmes de la Loire conseillent d'effectuer ses transactions sur des sites sécurisés. "Au moment de payer, vérifiez que le site sur lequel vous êtes en train de payer est bien sécurisé (petit cadenas au niveau de l’url)"
Les gendarmes de la Loire conseillent d'effectuer ses transactions sur des sites sécurisés. "Au moment de payer, vérifiez que le site sur lequel vous êtes en train de payer est bien sécurisé (petit cadenas au niveau de l’url)" © MAXPPP

Ce samedi 17 avril 2021, les gendarmes de la Loire ont lancé l'alerte. Les arnaques au paiement par coupon PCS se multiplient. Une arnaque qui fait toujours recette. Plusieurs victimes en auraient fait les frais ces dernières semaines. Ainsi, dans le seul secteur du Forez, la compagnie de gendarmerie de Montbrison enregistrerait une plainte par jour pour ce type d’infraction, indique le quotidien Le Progrès.

Arnaque au coupon PCS, quésako?

Dans un message publié sur leur page facebook, les gendarmes donnent des explications sur ce type d'arnaque au coupon PCS. Les cartes PCS sont des cartes prépayées et que l’on crédite via des coupons de recharge. Comment ça marche? "En pratique le consommateur achète des recharges PCS auprès du buraliste le plus proche et communique les numéros de code à l’escroc. Ce dernier peut alors recharger sa carte et retirer les sommes en espèces", expliquent les gendarmes. "Méfiez-vous, et n’envoyez jamais d’argent ou de coupon-recharge à une personne rencontrée sur internet", conseillent les gendarmes. Ils exhortent les particuliers à se méfier des profils "très attrayants" dont "regorgent"  les sites de rencontres ou de petites annonces.

Attention à vos données personnelles

Les gendarmes mettent également en garde contre ceux qui tentent de récupérer vos données personnelles sur internet (accès de connexion, données bancaires, document officiels). En quoi consiste cette arnaque en vogue ? "L’escroquerie repose le plus fréquemment sur la contrefaçon d’un courriel qui semblent toutefois provenir d’une source de confiance (Banque, CAF, impôts, etc) accompagné d’un objet alarmant : « compte restreint » – « votre carte bancaire est bloquée » – « Commande en cours de livraison » ...etc"

Dans ce cas de figure, en cas de doute, les gendarmes recommandent, de ne cliquer sur AUCUN lien présent dans le corps du mail. Le bon réflexe à avoir : prévenir l'organisme dont il est question dans le message afin de vérifier s'il s'agit ou non d'une arnaque.  Les gendarmes recommandent également de prendre le temps de vérifier les coordonnées de votre interlocuteur. "Les escrocs communiquent essentiellement par mail, des messages souvent truffés de fautes d’orthographe. 

Une personne avertie en vaut deux. "Quand c’est trop beau, c’est faux", résument les gendarmes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers gare aux arnaques consommation économie