ASSE Féminines : Les Amazones dénoncent l'arrêt de leur championnat (D2) dans une vidéo intitulée ''Comme les hommes''

Le championnat de football de deuxième division des féminines est à l’arrêt depuis le 18 octobre 2020. Les joueuses de l’AS Saint-Etienne en ont marre et le font savoir.

Les Féminines de l'ASSE (D2) restent soudées malgré l'arrêt de leur championnat. Images d'illustration
Les Féminines de l'ASSE (D2) restent soudées malgré l'arrêt de leur championnat. Images d'illustration © Philippe Vacher / MaxPPP

L’enjeu sportif est énorme : la montée en D1. Le ras-le-bol est à son paroxysme. Les joueuses de l’ASSE lasses d’attendre des décisions des instances, particulièrement de la Fédération Française de Football, ont décidé de publier, ce vendredi 23 avril 2021, une vidéo sur les réseaux sociaux. Au lendemain d'un nouveau report d'une rencontre avec la FFF, Fédération Française de Football.

Chacune des joueuses s’est exprimée. Les dernières phrases commencent avec une anaphore, Comme les hommes.

''Depuis le début de la pandémie et comme beaucoup d’autres corps de métiers, nous avons été contraintes de suspendre notre activité pour combattre le virus. Plus de compétitions ! Plus de matches ! Depuis des mois, tous nos objectifs et nos efforts sont remis en question, c’est une injustice ! Et pourtant, comme les hommes qui jouent au même niveau que nous, en L2, nous faisons des tests PCR toutes les semaines. Comme les hommes, nous respectons des mesures sanitaires strictes. Comme les hommes, nous passons des heures à nous entraîner. Comme les hommes, nous ne voulons qu’une chose, exercer notre métier. Comme les hommes, nous sommes toutes et tous des passionnés de football. Nous méritons d’être respectées ! Laissez-nous jouer".
Le #noussommesfootballeuses termine la vidéo avec l’ensemble de l’équipe

 

Comme l’ensemble des championnats amateurs, la Division 2 féminine est à l'arrêt depuis le 18 octobre 2020. Mais contrairerement à leurs homologues masculins de Ligue 2, elles ne peuvent pas jouer.
Les joueuses de l’ASSE se sentent lésées, abandonnées à leur sort. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est le report d’une réunion qui devait se tenir ce jeudi 22 avril 2021 dans les locaux de la Fédération Française de Football. L’avenir du championnat devait y être discuté.
Mais retournement de situation, un peu comme ce but que l’on prend en pleine lucarne sorti de nulle part et dans les arrêts de jeu, la réunion a été ajournée. Les clubs n’ont pas été avertis.
La prochaine réunion devrait se dérouler dans une quinzaine de jours.

En attendant…les Amazones attendent

Inexorablement elles attendent. Les Amazones attendent des nouvelles de la reprise de leur championnat. Elles prennent leur mal en patience. Elles continuent de s’entraîner en mettant de l’intensité pour ne pas perdre le rythme, pour être efficaces le jour de la reprise. D’autant que l’enjeu sportif est majeur : la montée en D1.
Mais, la fin de saison approche. La scène est à l’image de la pièce de Samuel Beckett, En attendant Godot…La figure transcendante qui pourrait sauver les deux personnages principaux…mais qui n’arrive jamais…La reprise aura-t-elle lieu ? Pas de réponse pour l'heure.

Ce qui met les joueuses de l’ASSE encore plus en colère, c’est un air de déjà-vu. La saison dernière, alors que sportivement les joueuses de l’ASSE pouvait monter en élite, l’ascension leur a échappé dans de curieuses conditions. 
 

Jean-Marc Barsotti, président de l’association ASSE avait dénoncé la décision de la Fédération Française de Football en avril 2020. "La décision est particulièrement inéquitable, avait-il alors déclaré, car notre équipe est privée d’accession pour 0,04 point alors qu’elle est invaincue, qu’elle a fait la course en tête du début à la fin et quelle a même battu 4-1 Le Havre, le club qui monte."

Les joueuses de l’ASSE avaient à cœur de décrocher leur montée en élite cette saison...pour jouer au plus haut niveau...comme les hommes...
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport as saint-etienne football féminin