Ligue 1 : l'ASSE dans l'incertitude totale en cette fin de saison

Publié le

L'ASSE n'est plus maitre de son destin. Pour rester en Ligue 1, elle doit compter sur un faux pas du FC Metz puis remporter un match de barrage. A cela s'ajoute la rumeur de l'intérêt d'un milliardaire américain pour racheter le club, l'incertitude n'a jamais été aussi présente chez les verts.

Lors de la conférence de presse avant le dernier match de la saison, ce samedi 21 mai, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne, Pascal Dupraz garde la tête froide, et assure vouloir transmettre cet état d'esprit à son groupe. 

"Vous [ndlr: les journalistes] parlez de pessimisme, il ne faut surtout pas que celui-ci gagne les joueurs", lance-t-il, les bras croisé. "Il faut que les joueurs aient de la force mental de telle sorte que le match se déroule comme on a envie de le faire.

Match décisif ce samedi 21 mai

Pour cause, ce dernier match de la saison est une première finale pour l'ASSE. En déplacement à Nantes, récent vainqueur de la coupe de France, les verts (19e) doivent faire un meilleur résultat que Metz qui se déplace à Paris. S'ils y parviennent, ils prendront leur 18ème place et gagneront ainsi le droit de jouer un barrage contre un pensionnaire de Ligue 2 pour rester en Ligue 1. 

Mais Saint-Etienne reste sur 4 défaites consécutives. De plus, la tâche s'annonce ardue sur la pelouse du FC Nantes, récent vainqueur de la Coupe de France. Si les canaries n'ont plus rien à jouer en championnat, le coach nantais, Antoine Komboiré, est réputé pour maintenir ses équipes sous pression jusqu'à la fin des échéances. Et le fait qu'il ait fait repoussé les célébration de la victoire en Coupe de France avec le public, va dans ce sens.

Mais point positif pour l'ASSE, son adversaire direct, le FC Metz, doit faire un résultat au Parc des Princes face à Kylian Mbappé, Lionnel Messi et consorts. Mais les récents résultats des champions de France nous montrent que les parisiens semblent avoir un peu levé le pied en cette fin de saison. Et le FC Metz continue de croire en ses chances. Le club grenat reste sur 2 victoires consécutives dont une de prestige face à l'Olympique Lyonnais. 

A noté : Pascal Dupraz a décidé de se passer de Ryad Boudebouz pour le dernier match. Comme Timothé Kolodziejczak depuis 2 matchs, le meneur de jeu serait écarté en raison de ses dernières performances jugées décevantes. Romain Hamouma (35ans) est pressenti pour prendre sa place de titulaire derrière les attaquants Denis Bouanga et Wahbi Khazri.

 Rumeur de rachat 

Et pour rien arranger, une rumeur de rachat est apparue dans la presse cette semaine. Si le club est officiellement à vendre depuis plus d'un an, aucune offre sérieuse n'a convaincu les actuels propriétaires. Dans ce contexte, il s'est avéré parfois difficile pour les salariés (joueurs et encadrements compris) de se focaliser uniquement sur l'aspect sportif. 

Selon une information de The Independent, le milliardaire américain David Blitzer aurait proposé de racheter l'ASSE. L'homme d'affaire, déjà propriétaire de Crystal Palace en Angleterre ou encore du FC Augsburg en Allemagne, souhaite développer un "projet multi-clubs". Le fait que le club puisse être en Ligue 2 la saison prochaine ne le dérange pas. Seul le prix d'achat risque d'être revu à la baisse si les verts ne se maintiennent pas en Ligue 1. 

En cas de relégation, le journaliste de l'Equipe Bernard Lions estime, dans un interview donné à SportKlub, la valeurs du club à "15 millions d'euros, contre 100 il y a 3 ans." Si le club se maintient, certaines rumeurs parlent d'une transaction aux alentours des 60 millions d'euros.