Loire: Feursmétal est reconnu responsable de l'explosion d'un four en 2011

Le tibunal des affaires sociales de Saint Etienne a rendu son délibéré mardi 29 mars concernant l'une des victimes de l'accident industriel survenu à Feurs dans la Loire le 25 juin 2011. Le four de la fonderie avait explosé entrainant la mort de deux ouvriers.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce mardi 29 mars 2016, le tribunal a reconnu la faute inexcusable de Feursmetal et a considéré que l'employeur "a manqué à son obligation de responsabilité."
L'accident a eu lieu le 25 juin 2011. Une déflagration a ravagé le bâtiment de près de 800 m² appartenant à la société Valdi, spécialisée dans le recyclage des piles et située dans l'enceinte de l'entreprise Feursmétal. Damien Jamot et Jacques Tissot intervenaient pour une opération de maintenance dans l'usine Valdi. Les deux ouvriers, qui ont été tués dans l'explosion, étaient âgés de 29 et 55 ans. Un collectif baptisé "Vérité-Justice pour Jacques et Damien" est né quelques temps après le drame.

L'édition de la Loire du 29 mars était entièrement consacrée à ce terrible accident:

L'Edition de la Loire est consacrée, ce 29 mars 2016, au cinquième anniversaire de ce drame qui avait provoqué la mort de deux ouvriers ©France3 Loire