Meurtre de Fatima Bachiri : son époux acquitté par la cour d’assises de la Loire

Farouk Bachiri comparaissait depuis le 5 avril devant la cour d’assises de la Loire, soupçonné d’avoir assassinée son épouse Fatima en 2010.

Le verdict est tombé. Farouk Bachiri a été acquitté par la cour d’assises de la Loire pour l’assassinat de son épouse Fatima ce vendredi 8 avril. En 2013, des sangliers avaient déterré son corps dans un bois de Chambles (Loire). La trentenaire avait disparu trois ans plut tôt.

A l’annonce du verdict, la mère de Fatima a hurle en arabe son mécontentement. Avant de sortir, les deux filles de Fatima se sont effondrées en larmes. L’une d’entre elles a crié à plusieurs reprises « rendez-moi ma mère ».  

20 ans de prison requis par le procureur 

Si cet habitant de Saint-Etienne a aujourd’hui été acquitté, le procureur avait pourtant requis 20 ans de prison sans peine de sûreté. Pendant ces 4 jours de procès, l'accusé n'a cessé de clamer son innocence, malgré plusieurs témoignages à charge de ses filles. 

L'homme a réfuté en bloc ces témoignages. Il s'est dit "victime d'un complot" de la part de sa belle-famille. Il est soutenu par sa deuxième épouse et leur fils qui disent "n'avoir jamais connu un homme violent mais au contraire très calme"

L’accusé était jusqu’à présent placé sous contrôle judiciaire. Lors de ce procès, Farouk Bachiri a dû s’expliquer sur l’achat d’une pioche deux semaines avant la disparition de son épouse et la localisation de son portable à proximité du lieu de la découverte du corps.