Roanne (Loire) : deux suspects de 16 et 18 ans écroués dans l'affaire des cigarettes empoisonnées au “tabac chimique”

Six victimes se sont retrouvées hospitalisées après avoir accepté une cigarette empoisonnée / © IP3 PRESS/MAXPPP
Six victimes se sont retrouvées hospitalisées après avoir accepté une cigarette empoisonnée / © IP3 PRESS/MAXPPP

Quatre des cinq jeunes Roannais interpellés mercredi dans le cadre du dossier des cigarettes trafiquées avec une drogue de synthèse, ont été présentés à un juge d'instruction et mis en examen. Deux d'entre eux ont été écroués.

Par Alexandra Marie

Deux suspects de 16 et 18 ans ont été placés en détention provisoire, suspectés d'avoir empoisonné des cigarettes avec une drogue puissante et d'avoir fait fumer des victimes à leur insu pour abuser de leur état de faiblesse et voler leur téléphone portables. 
 


Les faits se sont déroulés fin juillet 2019 dans plusieurs lieux publics de Roanne. Le juge d'instruction a mis en examen quatre individus sur cinq personnes interpellées par la police.

Lors de leurs auditions ces derniers avaient reconnu avoir utilisé un produit en provenance de Mayotte, où une drogue surnommée "la chim", tabac chimique ou drogue chamanique, fait des ravages notamment auprès des jeunes. 

Sur le même sujet

Les + Lus