AS Saint-Etienne : le mercato "carte-sur-table" de Pascal Dupraz

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Conxicoeur
Conférence de presse de l'AS Saint-Etienne le 7 janvier 2022.
Conférence de presse de l'AS Saint-Etienne le 7 janvier 2022. © Cédric Lepoittevin, FTV

Engagé pour sauver le club de la relégation, Pascal Dupraz ne chôme pas. Les Verts ont annoncé 3 recrues d'expérience depuis le début du mercato, dont deux ont été présentées ce vendredi 7 janvier. 3 autres sont sérieusement envisagées.

Après l'international malien Bakary Sako, 33 ans, intégré pour 6 mois à l'effectif vert, c'était au tour de Paul Bernardoni et Sada Thioub de faire leurs premiers pas à l'ASSE le jeudi 6 janvier 2022, en participant à la séance d'entraînement organisée à la mi-journée au Centre sportif Robert-Herbin. 

Mais le moment attendu, c'était bien sûr la présentation à la presse et aux supporters, via le site du club, ce vendredi 7 janvier en début d'après-midi.

Opération "transparence"

On y a trouvé un coach souriant, posé, qui explique sans langue de bois ses choix de recrutement, un souci de transparence qui fera plaisir aux amoureux du club, forcément inquiets de voir leur "AS" partir en quenouille et menacée de Ligue 2. 

Les deux joueurs ? Deux prêts issus du SCO Angers, expérimentés et, pour qui,  l'ASSE est un vrai choix, mieux ... un engagement, même s'il doit être de courte durée, comme l'explique Pascal Dupraz, le coach vert : 

On a voulu être certains, au travers de ces recrues, que ce sont tout d'abord des renforts et d'autre part qu'ils afficheront l'état d'esprit nécessaire à notre quête de maintien.

Pascal Dupraz, entraîneur de l'AS Saint-Etienne

Conférence de presse du 7 janvier 2022

Un bon "tiens" vaut mieux que deux "tu l'auras"

Des joueurs plus (trop?) âgés et issus de clubs moins prestigieux qu'espéré ? Pascal Dupraz explique, clinique, que c'est son parti pris.

Des "jeunes talents" il en a vu passer beaucoup en tant qu'entraîneur, mais "dès qu'on les met sur le banc, ils disparaissent de le la circulation".

L'abnégation plutôt que l'ambition personnelle, un credo qui ne pourra que ravir les fans de l'AS.

Un coach presque parfait ?

Une façon de faire qui se retrouve aussi dans l'expression du coach, qui met ces recrutements au crédit d'un collectif, à savoir les dirigeants, la cellule de recrutement et lui-même, sans oublier les gardiens des cordons de la bourse, "un vrai travail d'équipe".

On retrouverait presque du Christophe Galtier dans cette posture d'humilité et dans le sens de l'humour du nouvel entraîneur. Et comme référence ... avouons qu'il y a bien pire.

Alors ces recrues ?

On s'égare, on s'égare, mais quid de nos deux recrues de mi-saison ? Sada Thioub tout d'abord a démarré sa carrière en 2015. Il a commencé à Nice, est passé par Bastia et Nîmes avant de se poser à Angers.

Mais cette saison ne s'est passée de la meilleure des façons pour l'international sénégalais né à Nanterre : son transfert à Brest envisagé à l'été n'a pu se concrétiser et une blessure à la cheville l'a privé de temps de jeu. 

Aussi à Saint-Etienne, il vient pour mouiller le maillot

"Je suis très heureux de rejoindre l'AS Saint-Étienne. J'ai hâte de débuter sur les terrains très bientôt et d'aider l'ASSE à obtenir son maintien. C'est mon objectif et pour l'atteindre, il faudra que je montre mes qualités après une période particulière sur le plan personnel."

Sada Thioub, attaquant

AS Saint-Etienne

Même cause, même effet

Du côté de Paul Bernardoni, la situation est la même : un manque de temps de jeu au SCO Angers pour cause d'infection pulmonaire, et une "envie folle" de relever le défi du maintien avec l'ASSE.

C'est un challenge énorme, mais un challenge qui est plus que réalisable. Quand j'étais avec Nîmes (...) on avait 12 points à la trêve et on s'est maintenus. C'est une question d'état d'esprit.

Paul Bernardoni, gardien de but

Conférence de presse de l'AS Saint-Etienne, le 7 janvier 2022

Avec près de 150 rencontres en Ligue 1, Paul Bernardoni vient à Saint-Etienne pour jouer le premier rôle, en l'absence du portier titulaire, Etienne Green, blessé.

Mais là encore, on ne pourra pas dire que Pascal Dupraz ne joue pas la transparence. Il prévient qu'il "sera soumis à la concurrence. Ça tombe bien, l’AS Saint-Étienne a deux jeunes gardiens d’avenir."

Le mercato continue pour l'ASSE

Et d'ajouter, tout aussi "franco de port" que 3 autres recrues sont annoncées avant la fin du mercato, mais chut ! "Plus vous avancez un nom, prévient-il aux journalistes présents, moins ce joueur se rapproche de nous. Voilà j'ai tout dit (...) arrêtez de prononcer ce nom-là". 

Pas de doute, on va vraiment aimer les conférences de presse de "coach Dupraz".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.