Cadavre retrouvé ligoté à Saint-Etienne : des habitants alertaient depuis deux semaines

durée de la vidéo : 00h01mn30s
L'appartement où le corps a été retrouvé ©France TV

Un homme de 65 ans originaire de Saint-Galmier, dans la Loire, a été retrouvé mort, enroulé dans des couvertures, dans un appartement de Saint-Etienne. Il était porté disparu depuis le 27 février dernier.

Mercredi 13 mars le cadavre d'un homme porté disparu a été retrouvé ligoté dans des couettes à l'intérieur d'un appartement abandonné de Saint-Etienne. Une macabre découverte des habitants du quartier de Montplaisir à Saint-Etienne. 

Tout a commencé par une odeur suspecte. Depuis deux semaines, un des habitants des barres d'immeuble du quartier Montplaisir alertait quotidiennement son bailleur sur des émanations arrivant jusque dans son logement.

"C'est invivable depuis plusieurs semaines, raconte un voisin qui vit les fenêtres ouvertes dans son appartement depuis plusieurs semaines. Personne ne pouvait se douter de cela, c'est la pire des choses qui pouvait arriver" ajoute-t-il. 

Faute de trouver des réponses à ces odeurs, des jeunes du quartier ont décidé de pousser la porte d'un des appartements, anciennement squatté. Derrière elle, une scène d'horreur : un corps, enroulé dans deux couettes, et ligoté. La victime  est un retraité de 65 ans, il avait été  porté disparu depuis la nuit de la Saint-Valentin. Originaire de Saint-Galmier, sa voiture a été retrouvée incendiée au pied de l'immeuble il y a près de trois semaines. 

L'identité de la victime confirmée 

L'autopsie, réalisée le 15 mars 2024, a permis de confirmer l'identité de la victime. L'enquête, engagée par la division de la criminalité organisée et spécialisée de la police nationale de la Loire, est désormais entre les mains de Lyon.

La suite des investigations a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie nationale lyonnaise par le juge d'instruction du tribunal de Saint-Étienne.