Coronavirus : retour à la case prison pour un stéphanois assigné à résidence

Un jeune Stéphanois de 20 ans, assigné à résidence dans le cadre des mesures de désengorgement des prisons en période de coronavirus, va retourner en prison après avoir bravé le confinement. 
L'homme était détenu à la maison d'arrêt de La Talaudière qui connait des problèmes de surpopulation carcérale.
L'homme était détenu à la maison d'arrêt de La Talaudière qui connait des problèmes de surpopulation carcérale. © MAXPPP/Rémy PERRIN
Un jeune Stéphanois dont la sortie de prison accompagnée d'une assignation à résidence avait été décidée le 27 mars, dans le cadre des mesures de désengorgement des prisons en période de coronavirus, va finalement retourner en prison.

Contrôlé à plus de 3 reprises

La raison ? L'ex-détenu de La Talaudière a été contrôlé à plus de trois reprises pour non-respect du confinement, entre dimanche et mardi. A la quatrième verbalisation, il a été arrêté et placé en garde à vue au commissariat de Fauriel (Loire).

Atteint du Covid-19 ?

De plus, l'homme a déclaré des symptômes inquiétants : toux et fièvre. Il est suspecté d'avoir attrapé le Covid-19. Selon le parquet, il ne peut pas avoir contracté le virus en prison puisqu'aucun cas n'a été déclaré, à ce jour, à La Talaudière. 

Retour en prison

Jugé ce mercredi après-midi, il a été condamné à 4 mois d'emprisonnement, avec mandat de dépôt, et retrait de l'assignation à domicile. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société coronavirus/covid-19 santé