Covid19 : les amateurs d'Escape Games vont enfin pouvoir se retrouver ensemble dans des salles

L'idée arrive de Saint-Etienne. L'un des plus importants créateurs de jeux et scénarios pour les Escape game en France vient d'imaginer une version virtuelle de ces fameuses salles, actuellement fermées pour des raisons sanitaires. Les amateurs pourront retrouver l'ambiance des jeux à plusieurs.

Désormais, et en attendant la réouverture de ces lieux, les participants pourront se retrouver en virtuel, avec un vrai animateur, grâce à un nouveau jeu créé à Saint-Etienne par Eludice
Désormais, et en attendant la réouverture de ces lieux, les participants pourront se retrouver en virtuel, avec un vrai animateur, grâce à un nouveau jeu créé à Saint-Etienne par Eludice © Eludice

Eludice est une entreprise spécialisée dans la création d’Escape Games : scénarios, mécanismes, décors. Ils travaillent sur la décoration, la scénographie et le jeu. Au départ, les créateurs de cette entreprise voulaient ouvrir leur propre Espace Game, mais manquaient d’apports financiers. Alors ils ont choisi de les construire pour les autres. On compte environ 900 exploitants en France et 2200 salles, et les 25 salariés de l’entreprise alimentent donc tout l’Hexagone depuis Saint-Etienne. Puis vint la crise sanitaire. Au début de cette crise du Covid19, ces passionnés avaient déjà eu l'idée de créer "Stay at home", un jeu vidéo en ligne basé sur la solidarité pendant un confinement. 

Eludice : créateur de jeux pour salles Escape Game à Saint-Etienne

Comme bon nombre d'activités, les salles d'Escape Game subissent la crise sanitaire depuis de nombreux mois et sont fermées. Ce type de jeu étant devenu inaccessible pour des raisons évidentes de distance sanitaire. Un vrai dilemne également pour le créateur de jeux qu'est Eludice : "Difficile de fabriquer les rêves quand ces lieux sont clos !", explique l'entreprise. Même si, pendant cette période, leur activité est restée relativement importante. "A vrai dire, on a pas mal de travail car de nombreux projets naissent en attendant la réouverture. Mais il reste quand même ceux qui avaient ouvert juste avant les problèmes... et qui n'ont pas droit aux aides." explique Bruno Pouget, son responsable.

C'est à la fois pour aider ces exploitants, et permettre aux amateurs de renouer avec ces jeux que sa société a créé un jeu français en salle d'escape game qui se joue à plusieurs mais... à distance. "Ce jeu est jouable à partir de 2 à 6 personnes avec une vue à la première personne, en présence d’un véritable game master. Les propriétaires vont donc tout simplement ajouter des salles virtuelles sur leur site web, et les joueurs vont pouvoir, à nouveau, se retrouver ensemble, comme dans une salle classique mais... en ligne." Ces amis pourront même jouer ensemble depuis des villes différentes.

Eludice, basé à Saint-Etienne, a créé ce jeu d'escape game à distance. Ici la salle Noé
Eludice, basé à Saint-Etienne, a créé ce jeu d'escape game à distance. Ici la salle Noé © Eludice

Le jeu est unique, mais avec de multiples niveaux différents. Chacun pourra vite retrouver ses habitudes. "Pour le participant, ce sera un jeu vidéo assez classique à télécharger. Ensuite, un plug permet de rejoindre la session, où le game master l'attend." Ce dernier, qui est incarné par l'animateur habituel d'une salle, assurera son rôle à distance. "Les joueurs vont donc pouvoir à nouveau fouiller, dénouer des énigmes, trouver des passages secrets"...Une idée qui permet même d'être plus imaginatif. "Cela nous a permi d'ajouter des effets ou décors un peu plus bluffants que ce que l'on trouvait dans les salles réelles. On n'est évidemment plus limité par les contraintes matérielles."

Un scénario de seconde chance

A dire vrai, l'histoire par ... mal. "Lorsqu'on entre dans l'accueil du jeu, on est déjà... mort", explique Bruno. "On commence donc dans une sorte de hub où les âmes peuvent être réincarnées." Débute alors pour les participants un nouveau cycle de vie. "Si les circonstances de notre mort sont cruelles ou brutales, on bénéficie d'une possibilité de revenir une heure avant notre disparition, et donc d'avoir une seconde chance... de vivre." raconte-t-il. Il l'assure, c'est une première mondiale : "Cela va être un des premiers jeux video dans lequel il y a un personnage non-joueur, qui est vivant et incarné par une vraie personne, soit le game master, qui n'est là que pour animer la session".

La salle cannibale 2 sera l'une des pièces du jeu
La salle cannibale 2 sera l'une des pièces du jeu © Eludice

Cette innovation est en phase de finition et les tests vont bientôt avoir lieu avec 60 exploitants, qui vont participer à son lancement. Dans environ deux semaines, après correction d'éventuelles erreurs dans le déroulement du scénario, ce jeu sera sur le marché. Et les passionnés pourront s'y donner à nouveau rendez-vous, comme dans la vie d'avant.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeu vidéo culture jeux sorties et loisirs crise économique économie covid-19 santé société