Déconfinement. Le Parc naturel régional du Pilat joue la carte de la proximité pour relancer l'activité touristique

© Office du tourisme du Pilat
© Office du tourisme du Pilat

En ce premier week-end de déconfinement, difficile de résister à l'appel de la nature et du grand air. Le Parc naturel régional du Pilat entend profiter des conditions de déconfinement progressif pour attirer les touristes dans un rayon de 100 km et relancer l'activité touristique. 

Par Cédric Lepoittevin

Arpenter les sentiers au cours d'une randonnée, un pique-nique en forêt, prendre une bouffée d'air frais en admirant un superbe panorama, vous en aviez peut-être rêvé durant cette période de deux mois de confinement. 

Situé à promixité directe de la métropole stéphanoise et proche Lyon, le Parc naturel régional du Pilat rappelle aux touristes locaux que sa nature est de nouveau accessible, suite au déconfinement. 

La règle des 100 km 

Durant quelques semaines encore, il faudra se soumettre à la règle des 100 km, une limitation de déplacement préventive justifiée par la crise sanitaire toujours d'actualité. 
Une aubaine pour le Parc naturel régional du Pilat, qui entend bien attirer une clientèle locale, et pas seulement aux portes de ses monts. Dans un périmètre de 100 km, le parc est accessible depuis Roanne, Lyon, Bourg-en-Bresse, Chambéry, Grenoble, Valence, Montélimar ou encore le Puy-en-Velay.
Si elle peut constituer une contrainte dans le choix de déplacements, la règle des 100 km va surtout permettrre de se recentrer vers un tourisme régional. 

Une remise en route progressive

A l'Office de tourisme du Pilat, le déconfinement est perçu comme une très bonne nouvelle. 
"Ca se remet en route, se félicite Isabelle Arbuz, la nouvelle directrice de l'office. C'est progressif mais il y a déjà quelques disponibilités pour planifier son séjour ce week-end, puis à l'Ascension et on espère, davantage début juin"

Sur sa page Facebook, l'office est resté très actif ces dernières semaines, afin de susciter l'envie des randonneurs et promeneurs locaux. 
 
L'office a anticipé les manoeuvres de déconfinement en créant sur son site internet, un onglet "Planifier - Déconfinement : offres accessibles" pour préparer son séjour ou sa journée de balade dès ce tout premier week-end déconfiné. "La via ferrata, le VTT, la trottinette sont accessibles, détaille la directrice de l'office. Un restaurant propose également des repas à emporter, il est possible de faire des achats dans les magasins de producteurs et une bergère est disponibile à la réservation pour accueillir moins de 10 personnes"

Selon Isabelle Arbuz, l'Office n'a pas attendu l'été pour mettre en place sa stratégie de relance : "Les vacances d'été devront se faire à proximité, cela peut-être tout aussi dépaysant. Mais même avant l'été, nous parions sur le fait que les populations urbaines proches vont vouloir se mettre au vert rapidement, profiter des grands espaces, manger des produits locaux...". 

L'office a dû se plier aux mesures d'hygiène en vigueur : les 3 sites d'accueil du public (Pélussin, Bourg-Argental et Saint-Genest-Malifaux), se sont équipés de gel hydroalcoolique et ont restreint le nombre de personnes pouvant être reçues dans les bureaux. 

En 2019, les bureaux de l'Office de tourisme ont accueilli plus de 9400 visiteurs. 
Difficile de quantifier les randonneurs sur les sentiers du Pilat, mais l'Office les attend nombreux : l'annonce de leur réouverture lundi 11 mai sur les réseaux sociaux, a généré un très fort taux de réactions de la part des amateurs de nature. 




 

Les parcs de la métropole lyonnaise ouverts

A l'occasion de ce premier week-end de déconfinement, les parcs métropolitains ont rouvert. 
De même que les berges du Rhône et de la Saône à Lyon, le grand parc de Miribel-Jonage, le parc de Parilly et le domaine de Lacroix-Laval. 
De quoi profiter de de l'ensoleillement, lui aussi de retour, ces prochains jours. 

Mais face à l'afflux attendu de promeneurs, le Grand Lyon appelle à la prudence : la crise sanitaire n'est pas terminée.
La métropole diffuse donc largement, depuis plusieurs jours, à l'entrée de ces lieux publics et dans les allées, des informations quant au bon comportement àadopter : gestes barrières, distanciation physique, lavage fréquent des mains. 
35 000 flyers seront ainsi distribués au public ce week-end pour rappeler ce message de prévention. 
 

Les + Lus