"Derrière l'ASSE, il y a un tout un peuple", les supporters des Verts s'inquiètent après les derniers résultats

Cinq défaites en autant de matches, un entraîneur limogé et une vente du club qui n'avance pas... Les supporters de l'ASSE vivent une période compliquée en cette fin d'année 2023. Ils espèrent que le club relèvera la barre rapidement.

La saison 2023-2024 avait pourtant bien débuté pour l'AS Saint-Étienne, dont l'objectif affiché est de retrouver la Ligue 1. Mais un mois de novembre catastrophique aura replongé les Verts dans une période plus que délicate avec cinq défaites de rang et la mise à pied de l'entraîneur Laurent Battles le 6 décembre.

De quoi inquiéter les supporters stéphanois qui ont montré leur colère dès le coup de sifflet final de la défaite (1-3) face à Guingamp le 5 décembre en tournant le dos aux joueurs venus les saluer. Une manière d'éveiller les consciences pour certains.

"J'ai eu le sentiment que les joueurs avaient lâché le coach, tout simplement. Même au-delà du match de Guingamp, ça faisait deux trois matches que les joueurs se liquéfiaient après avoir encaissé un but, qu'il n'y avait aucun esprit de révolte", témoigne Sébastien, un fidèle supporter des Verts.

Je ne vois pas une équipe qui a envie de se faire mal et qui s'unit pour atteindre un objectif

Lagreenattitude

Supporter de l'ASSE

"Sur 90 minutes, je ne vois pas une équipe qui a envie de se faire mal et qui s'unit pour atteindre un objectif. Ce n'est pas pareil qu’à l'époque d'Antonneti (l'entraîneur corse avait su faire remonter le club en D1 en 2004, NDLR). Certes, on n'avait pas le meilleur 11 de notre histoire, mais les gars, ils en voulaient. Là, je ne retrouve pas cet état d'esprit", abonde Lagreenattitude, un twittos bien connu des supporters stéphanois.

Après les matchs de l'ASSE, Lagreenattitude invite les fans des Verts à s'exprimer dans des Spaces, les salons vocaux sur X (anciennement Twitter). "De ce que j'entends, il y a de moins en moins de confiance chez les supporters dans mes émissions. Ils sont surtout désabusés. C'est peu de dire qu'il n'y a pas beaucoup d'optimisme..."

Battles, un coach apprécié des supporters

L'éviction de Laurent Battles après le revers face à Guingamp divise les supporters. Pier Paolo, du média La Tribune stéphanoise, regrettera l'ancien joueur des Verts. "Ça m'a quand même surpris parce que globalement, son bilan était positif. D’autant plus qu'on joue en Coupe de France samedi contre Nîmes, une équipe en difficulté dans plusieurs registres et ça aurait pu nous faire du bien."

"Je suis très triste pour l'homme. C'était quelqu'un d'apprécié, qui est du cru, qui avait une bonne communication. Je m'inquiète surtout quand je vois les noms des remplaçants qui circulent un peu partout", continue Pier Paolo.

Pour remplacer Battles, les dirigeants stéphanois cibleraient plusieurs profils comme Thierry Laurey, Olivier Dall'Oglio ou encore Bruno Irles. "Il faut un coach qui soit taillé pour l'ASSE, ce n'est pas n'importe quel club ! Il y a quand même une pression des résultats et du style de jeu, que ce soit des supporters ou du board", ajoute Lagreenattitude. 

La vente du club dans toutes les bouches

D'une voix enrouée, Sébastien ne cache pas sa crainte pour l'avenir proche du club. "On ne peut pas être plus bas là... Même si on n'est que huitième, c'est très dur d'y croire à long terme. L'idéal, ça serait une vente du club. On en entend parler depuis cinq ans mais rien ne se passe. On a deux dirigeants, donc deux têtes et ça mène à des désaccords. Le mal est beaucoup plus profond que les cinq défaites."

On veut un vrai repreneur, quelqu'un qui aime le ballon

Pier Paolo

Supporter de l'ASSE

Un avis que partagent de nombreux supporters des Verts. "Beaucoup de monde est en colère contre la direction. Vente, pas vente... On attend depuis des années alors qu'il y a un besoin vital d'un projet structurel, à long terme", ajoute Piere-Paolo. "On veut un vrai repreneur, quelqu'un qui aime le ballon, qui puisse relever Sainté comme pendant la période Galtier."

D'après nos confrères de L'Équipe, la société Panthère Noire devrait se manifester à nouveau pour reprendre le club, elle qui avait échoué à le racheter en octobre. Avant cela, côté terrain, les Verts affronteront Nîmes ce samedi 9 décembre en Coupe de France puis retrouveront la Ligue 2 contre Bordeaux une semaine plus tard. Avec un nouveau coach sur le banc ?

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité