La police déloge les militants pro-palestiniens qui bloquaient l'université de Saint-Etienne

La police a mis fin au blocage de l'université de Saint-Etienne. Les forces de l'ordre ont délogé ce mardi 30 avril 2024, des militants pro-palestiniens qui bloquaient le site depuis la veille.

La police a délogé ce mardi 30 avril 2024, des militants pro palestiniens qui bloquaient depuis la veille un des sites universitaires à Saint-Etienne.

Manifestation, sit-in et minute de silence

Un rassemblement a eu lieu sur le campus de Sciences Politiques à Saint-Etienne dans la Loire. Inspirés par la contestation pro-Gaza à Paris et sur les campus américains, les militants se sont assis sur le parvis et ont observé une minute de silence.

Les forces de l'ordre ont libéré les accès au département des études politiques de l'Université Jean-Monnet vers 10H30. La trentaine d'étudiants présents n'a pas opposé de résistance.

Les manifestants n'ont commis aucune dégradation selon la police. Ils ont obtenu qu’une délégation soit reçue pour discuter avec le président de l'université. Ils ambitionnent d'organiser un débat sur la question palestinienne.

Soutien de la députée LFI

Les militants ont reçu ce lundi, le soutien de la députée LFI de la Loire Andrée Taurinya. "J'espère que ça prendra essor et que ça infusera l'ensemble du monde universitaire", a déclaré le manifestant Killian Soualmi. L'étudiant prépare les concours de la fonction publique et se trouvait avec plus d'une centaine d'autres personnes.

Les étudiants scandaient des slogans accusant l'Etat et les universités d'être"silencieux" et "complices" du "génocide en cours à Gaza".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité