Loire : La Métropole de Saint-Etienne lance un “plan vélo” de 125 km

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP - David ADEMAS
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP - David ADEMAS

Le maire de Saint-Etienne Métropole, Gaël Perdriau, a annoncé son "plan vélo". Un ambitieux projet de voies vertes métropolitaines de 125 kilomètres pour relier l'ensemble du sud du département de la Loire. 

Par Nadjette Maouche–Baillard

Le projet est ambitieux et vient d'être dévoilé par le maire de Saint-Etienne Métropole, Gaël Perdriau : un plan vélo de 125 kilomètres pour relier l'ensemble du département de la Loire. Le but est clairement affiché : tripler le nombre de déplacements effectués à vélo d'ici 2019.
Mais comment compte-t-il s'y prendre? En transformant des voies ferrées en friche en pistes cyclables. Ainsi, 125 kilomètres de pistes ont été repérés, défrichés et cartographiés.
 
Gael Perdriau, président de la Métropole de Saint-Etienne, entouré des vice-présidents / © M. Adelise
Gael Perdriau, président de la Métropole de Saint-Etienne, entouré des vice-présidents / © M. Adelise
 

Pourquoi un plan vélo métropolitain

Au-delà de chercher à connecter l'ensemble du sud du département, l'objectif du plan vélo Métropolitain est également de dynamiser le commerce de proximité, qui en bien besoin. "Le plan métropolitain s'intègre dans la stratégie portée par la Métropole qui vise à renforcer l'attractivité des centres villes et des centres-bourgs." Bien sûr le vélo est également le mode de déplacement non polluant et économique par excellence. Et enfin, "le développement de pistes cyclables ou de voies vertes permettra aux trottinettes électriques, gyroroue ou encore hoverboard, en fort développement, de circuler facilement tout en évitant les conflits d'usage avec les piétons.


Un plan vélo accompagné d'un plan d'actions

Le plan vélo Métropolitain ne se fera pas sans pistes cyclables à double sens, identifiables et très sécurisées. "Ce futur réseau apportera un niveau de service élevé à ses usagers", l'éclairage et la signalisation seront bien sur pris en compte pour la protection des usagers.
Par ailleurs des équipements seront installés pour "accroître" le confort du cycliste : postes de gonflage, station de lavage, lieux de stationnement pour les vélos et bornes de recharge pour les vélos à assistance électrique.

Ce plan Vélo Métropolitain est doté d'un budget de 41 millions d'euros.


A l'initiative du projet, Loïs Moreira qui a défriché et cartographié 125 kilomètres de pistes permettant de relier l’ensemble du sud du département. 
Voici son projet : Voies vertes, la Loire à vélo sur 125 km
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon : nouveau dérapage du Petit Paumé

Les + Lus