Loire : Saint-Etienne, une ville où il n'est pas agréable de marcher selon le collectif ''Place aux Piétons''

Le collectif ''Place aux Piétons'' vient de publier le premier baromètre des villes marchables. Saint-Etienne se place parmi les mauvais élèves, avec une note de 8,21 sur le ressenti global des piétons interrogés. Sur une échelle de notation allant de A+ à G, Saint-Etienne obtient un E.

Le premier baromètre des villes les plus marchables en France vient d'être publié par le collectif Place aux Piétons, composé d'associations piétonnes comme 60 Millions de piétons et rue de l'Avenir). La consultation publique a été menée du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021.
Saint-Etienne se classe parmi les dernières villes.
Ce baromètre a été réalisé en collaboration avec la Fédération française de randonnée et l'ADEME, l'agence de transition écologique. Près de 70 000 Français ont contribué à l'étude.

Saint-Etienne se classe parmi les mauvais élèves avec une note de 8,21/20, concernant le ressenti global. Les notes ne sont guère mieux concernant la sécurité (8,32/20), le confort (7,28/20) et l'effort de la Ville (5,38). La moyenne est péniblement dépassée concernant les aménagements des services pour améliorer le quotidien des marcheurs, avec 10,08/20.
Sur une échelle de notation allant de A+ à G, Saint-Etienne obtient donc un E et se classe 169e sur 200. Lyon ne fait pas beaucoup mieux avec un D. 

En revanche, dans les villes allant de 20 000 à 49 999, Roanne obtient un C. Et Saint-Marcellin-en-forez, commune de moins de 5 000 habitants a un D.

 

Echelle de notation
A+ = Excellent
A = Très favorable
B = Favorable
C = Plutôt favorable
D = Moyennement favorable
E = Plutôt défavorable
F = Défavorable
G = Très défavorable

 

 

Classement des villes marchables

Les raisons de la marche

Strasbourg a été classée première ville marchable de France, dans la catégorie grandes villes. La pire ville de France pour marcher est, selon le collectif, Marseille. Et c'est dans la Cité Phocéenne que se déroulent les premières Assises nationales de la marche en ville.
Plusieurs sujets sont abordés, comme notamment la sécurité des piétons, les aménagements pour améliorer leur confort ou encore les empiétements sur les espaces réservés aux piétons.

Le prochain baromètre sera plublié dans deux ans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société