• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La manifestation des Gilets jaunes dégénère: Saint-Etienne, au lendemain du 1er décembre

1er décembre 2018 : des commerces pris pour cibles à Saint-Etienne par des casseurs. Un magasin de la rue du 11 novembre. / © G.Kevorkian
1er décembre 2018 : des commerces pris pour cibles à Saint-Etienne par des casseurs. Un magasin de la rue du 11 novembre. / © G.Kevorkian

Dans la Loire, la manifestation organisée samedi 1er décembre au centre de Saint-Etienne a sérieusement dégénéré. Des casseurs se sont invités en fin de parcours et ont pris des commerces pour cibles. Le calme est revenu tard dans la soirée. 

Par Dolores Mazzola

Magasins saccagés, vitrines brisées et mobilier urbain vandalisé, ce dimanche matin, le réveil a été douloureux à Saint-Etienne, après les affrontements du 1er décembre. La manifestation des gilets jaunes a dégénéré. Le centre-ville de Saint-Etienne a été le théâtre d'affrontements en fin de journée. Des heurts causés par la présence d'une cinquantaine de casseurs, venus se mêler aux manifestants. Le calme est revenu après 20h, samedi soir.

Le défilé de près de 1.500 personnes avait pourtant débuté dans l'après-midi dans une ambiance bon enfant, comme le samedi précédent, depuis la préfecture de la Loire, dans le centre de Saint-Etienne. Un défilé du 1er décembre a dégénéré lorsque des groupes de casseurs ont tenté de pénétrer dans un centre commercial protégé par la police, selon un correspondant de l'AFP. Policiers et CRS ont effectué de nombreux tirs de grenades lacrymogènes pour tenter d'éloigner des émeutiers qui tentaient d'entrer dans le centre commercial et leur lançaient des projectiles.
 
Gilets jaunes : la manifestation du 1er décembre a dégénéré à Saint-Etienne
La manifestation organisée par les gilets jaunes dans le centre-ville de Saint-Etienne le 1er décembre a dégénéré en raison de la présence de casseurs. Heurts avec les forces de l'ordre et dégradations des commerces : Saint-Etienne se réveille avec la gueule de bois ce dimanche matin. - France 3 RA

Le maire de Saint-Etienne attend des sanctions sévères

Quatorze interpellations ont eu lieu, a indiqué le maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, dans un communiqué envoyé dans la soirée. L'élu demande au procureur de la République "la plus grande sévérité face à ces casseurs arrêtés". 


Au lendemain des affrontements, des réactions dans le quartier et le sentiment du maire de Saint-Etienne. 
 
Saint-Etienne, victime des casseurs
Les réactions dimanche matin, au lendemain des dégradations commises dans le centre-ville de St-Etienne ... intervenants : Farag Gazia, Employé du supermarché / Gaël Perdriau, Maire LR de Saint-Etienne - 2/12/18 - France 3 RA - G.Kevorkian, S.Adam, G.Guillot




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lionel Beffre, Préfet de l'Isère.

Les + Lus