Gilets jaunes. Saint-Etienne : un millier de manifestants et des heurts avec les forces de l'ordre

Publié le Mis à jour le

Un millier de personnes en gilets jaunes se sont rassemblées, samedi 1er décembre, à Saint-Etienne et ont défilé dans le centre ville. Des incidents ont éclaté entre une centaine de manifestants et les forces de l'ordre. 

A Saint-Etienne, le rendez vous était fixé à 14 heures sur le parvis de la Préfecture de la Loire. Environ un millier de gilets jaunes ont défilé dans le centre ville puis vers 16 h des heurts ont éclaté entre une centaine de personnes et les forces de l'ordre. 

D'après notre équipe sur place des blessés pourraient être à déplorer. Plusieurs personnes ont chuté en tentant de fuir et une femme a perdu connaissance. 
 


Une partie des manifestants a choisi de rester en retrait tandis que les incidents se poursuivaient en milieu d'après-midi samedi 1er décembre. 
 

Le bus du FC Nantes bloqué sur le retour du match

Des «gilets jaunes» ont immobilisé le bus qui ramenait l'équipe du FC Nantes, dans la nuit de vendredi à samedi, à l'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon (Loire) après son match à Saint-Étienne, rapportent nos confrères de l'Agence France Presse

« Nous avons discuté avec le coach nantais qui a accepté de faire descendre les joueurs du bus, a déclaré à l'AFP une représentante du collectif ayant participé à l'opération. Nous avons discuté avec eux et fait quelques photos, avant de les laisser rentrer dans l'aéroport. »

Les blocages dans la Loire 


Samedi matin,  dans la Loire plusieurs manifestations étaient organisées près des centres commerciaux, notamment à Firminy, Mably, et Andrézieux-Bouthéon.

Sur l'autoroute A47, l'accès à une station-service est muré par des moellons depuis vendredi soir.

Sur l'A72 vers Clermont-Ferrand quatre opérations péages gratuit maintiennent les barrières levées.