Saint Etienne : l'adjoint au commerce démissionne et dénonce la gouvernance du maire

Lionel Saugues, l'adjoint au maire de St-Etienne en charge du commerce, a annoncé sa démission sur Facebook, en désaccord avec Gaël Perdriau sur sa gouvernance. Cette divergence n'a "aucun caractère politique". Elle porterait principalement sur le projet du centre commercial baptisé "Steel".        

Par Philippe Bette

Lionel Saugues, l'adjoint au maire de Saint-Etienne en charge du commerce de l'artisanat et de la vie économique, a diffusé dimanche soir sur Facebook un post où il annonce sa démission. "Les raisons sont multiples et n'ont aucun caractère politique" explique-t-il : "Elles concernent notamment les nouvelles orientations de notre équipe municipale en matière de commerce qui ne correspondent plus au plan de mandat qui avait été présenté aux Stéphanois."

De fait, c'est le projet d'implantation d'un centre commercial baptisé "Steel" annoncé il y a quelques semaines par Gaël Perdriau qui cristallise le désaccord entre les deux hommes :"Je pense tout d’abord au projet commercial Steel qui avait été élaboré, à l’origine, comme un pôle dédié principalement à l’équipement de la maison et complémentaire du centre-ville. Je pense également aux moyens affectés aux unions commerciales et plus globalement au commerce et à l’artisanat qui ne sont pas à la hauteur des enjeux (...).

Je pense aussi à l’environnement du commerce (circulation, sécurité, stationnement, transferts d’activités à l’extérieur du centre-ville) et aux nombreux dysfonctionnements, à l’image des travaux de voirie qui impactent les acteurs économiques et qui ne font l’objet d’aucune compensation. (...).

"A cela s’ajoutent des problèmes de fonctionnement récurrents à la Ville de Saint-Etienne (départ, pour la 4e fois, du Directeur Général des Services, turn-over important au sein de la direction du commerce et de l’artisanat) perturbant terriblement la mise en œuvre des projets qui paraissaient importants..."

L'opposition s'empare de la polémique 

Le groupe d'opposition d' "En marche" dit partager "l'analyse politique" de Lionel Saugues et dénonce à son tour "la très grande dérive" du projet Steel qui vise à déposséder "le centre ville de la plupart de ses commerces et de son attractivité".

La "Nouvelle Gauche" évoque "l'entêtement autoritaire" du maire et "sa politique mortifère" : "Sa majorité se fissure, ses adjoints le quittent, son directeur général des services s'en va et la directrice du design ne donne pas suite après sa période d'essai à ses côtés"     

Contacté par nos soins, le cabinet de Gaël Perdriau n'a pas souhaité commenté la démission de Lionel Saugues.  

       

A lire aussi

Sur le même sujet

Romain Bardet donne son nom à 2 parcours cyclo dans le Cantal

Les + Lus