Cet article date de plus de 6 ans

St-Etienne : Prison ferme pour un couple algérien qui avait enlevé leur fille

Des retraités algériens qui avaient en août 2011 enlevé, séquestré et violenté leur fille ont été condamnés jeudi à 15 mois de prison dont 9 ferme par le tribunal correctionnel de St-Etienne. Ils n'acceptaient pas que leur fille ait une culture différente.   
Un couple de retraités algériens qui, en août 2011, avaient enlevé, séquestré et violenté leur fille de 27 ans en couple avec un Français, a été condamné, jeudi soir, en correctionnelle à Saint-Etienne à 15 mois de prison, dont neuf ferme.

Le frère et la soeur de la victime, âgés de 37 et 31 ans, qui avaient aidé leurs parents dans l'enlèvement à Brignoles (Var), le 12 août 2011, où elle vivait avec son ami, se sont vu infliger un an de prison, dont 3 mois ferme et mise à l'épreuve pour le garçon, et 9 mois avec sursis et mise à l'épreuve pour la fille.

Tous les quatre qui, à l'audience, ont nié les faits reprochés, sont interdits de se rendre dans le Var et d'entrer en contact avec la victime, dont ils devront indemniser le préjudice.

"Aujourd'hui âgée de 30 ans, elle a repris son métier d'enseignante, mais elle reste très marquée par cet enlèvement violent de ses parents, qui durant l'année 2011 se sont rendus à 4 reprises dans le Var pour la ramener au domicile familial", a déclaré à l'AFP son avocate, Me Coline Martin.

"A l'audience, ils ont continué à nier l'avoir frappée avec une canne et une laisse de chien, pour la contraindre à les suivre, et ils ne se sont pas expliqués sur le refus que leur fille vive avec quelqu'un de culture différente", a-t-elle ajouté.

La police l'avait libérée après avoir été prévenue de l'enlèvement par un commerçant stéphanois chez qui la jeune femme avait été conduite par ses parents, pour se faire retirer un piercing. Le rapprochement avait été effectué avec le signalement à la gendarmerie d'un enlèvement ayant eu lieu le matin-même dans les rues de Brignoles, sous les yeux de témoins.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice