Lyon : suspendu à un balcon, un enfant de 18 mois sauvé par un militaire

Vendredi 1er juin, un militaire du 28e RT d'Issoire (Puy-de-Dôme) a sauvé la vie d'un enfant de 18 mois qui était suspendu à un balcon, au premier étage d'un immeuble situé près de la rue de Gerland, à Lyon. Grâce à l'intervention de ce soldat de l'opération Sentinelle, l'enfant est aujourd'hui sain et sauf.(Photo d'illustration) / © Bruno Levesque / MAXPPP
Vendredi 1er juin, un militaire du 28e RT d'Issoire (Puy-de-Dôme) a sauvé la vie d'un enfant de 18 mois qui était suspendu à un balcon, au premier étage d'un immeuble situé près de la rue de Gerland, à Lyon. Grâce à l'intervention de ce soldat de l'opération Sentinelle, l'enfant est aujourd'hui sain et sauf.(Photo d'illustration) / © Bruno Levesque / MAXPPP

Vendredi 1er juin, un militaire du 28e RT d'Issoire (Puy-de-Dôme) a sauvé la vie d'un enfant de 18 mois qui était suspendu à un balcon, au premier étage d'un immeuble de Lyon. Grâce à l'intervention de ce soldat de l'opération Sentinelle, l'enfant est aujourd'hui sain et sauf.

Par K.T.

« J'ai pu monter sur un muret et j'ai attrapé le petit garçon ». Grâce au sang froid et à la réactivité du caporal Steven, militaire du 28e RT d'Issoire, un enfant de 18 mois qui était suspendu à un balcon, dans un immeuble situé près de la rue Gerland à Lyon, a échappé au pire, vendredi 1er juin. Selon le quotidien Le Progrès, le soldat, actuellement en mission Sentinelle à Lyon, profitait d'un quartier libre pour faire des courses quand il aperçoit l'enfant suspendu au balcon, à environ trois mètres au-dessus du sol.
« J'ai attrapé le petit garçon. Il ne pleurait pas mais était tétanisé », confie le caporal de 26 ans au Progrès. Et de poursuivre : « J'ai eu du mal à le décrocher ».

 



Il souhaitait récupérer sa chaussette


Au journal La Montagne, le sauveur expliquera que l'enfant « avait échappé à la surveillance de ses parents et souhaitait récupérer sa chaussette, tombée plus bas".
Une histoire qui finira bien. Après une grosse frayeur, les parents remercieront chaleureusement le militaire auvergnat qui, selon Le Progrès, pourrait faire l'objet de félicitations militaires.

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus