• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Manifestations des Gilets jaunes dans les Alpes. Le préfet de l'Isère appelle à cesser les rassemblements

Des dizaines de Gilets ont bloqué le centre commercial à Chambéry / © Frédéric Pasquette. France 3 Alpes
Des dizaines de Gilets ont bloqué le centre commercial à Chambéry / © Frédéric Pasquette. France 3 Alpes

La situation se débloque progressivement. Il restait cependant, vers 17h30 ce 1er décembre, plusieurs difficultés de circulation.Deux personnes ont été interpellées en Isère en marge du mouvement. Le préfet de l'Isère lance un appel au calme
 

Par I.G

Le retour à la normale sur les points de blocage se fait progressivement, indique ce soir à 18 heures la préfecture de l'Isère dans un communiqué, même si certains points de blocage subsistent dans le département.

à Voreppe aux barrières de péage ;
à Chanas au rond point de l’entrée de l’A7 ;
à la Tour-du-Pin aux barrières de péage ;
à Pontcharra au rond point du super U et aux barrières de péage ;
à Reventin-Vaugris aux barrières de péage ;
à Rives au rond point de la RD 519 ;
à Saint-Quentin-Fallavier aux barrières de péage et au rond point du Totem ;
à Crolles au rond point du Raffour et aux barrières de péage ;
à Chatte au rond point du supermarché Leclerc ;
à la Mure au rond point Nord ;
à Morestel au rond point du jet d’eau ;
à Vizille au rond point de Muzet ;
à Chimilin aux barrières de péage ;
à Bourgoin-Jallieu au rond point des Buissières ;
à l’Isle d’Abeau aux barrières de péage ;
à Salaise sur Sanne au rond point Green 7 ;
à Saint Sauveur au rond point de l’intermarché.

La préfecture appelle les manifestants à cesser leurs opérations

Deux interpellations ont eu lieu en fin d’après-midi : une interpellation à Chatte pour ivresse publique manifeste ; une interpellation à Voreppe pour violence contre un agent dépositaire de l’autorité publique.

Le Préfet de l’Isère appelle les manifestants à cesser leurs opérations et leurs rassemblements sur la voie publique.

Il en appelle à la prudence, au calme et à la responsabilité de chacun pour éviter tout débordement ou drame humain.

En Savoie, les Gilets jaunes ont bloqué l'entrée principale de Chamnord, après celui de la VRU, et du centre pétrolier d'Albens, les semaines précédentes. A en juger par le grossissement des troupes tout au long de la matinée, la mobilisation reste forte. 

Chamnord est l'un des plus grands centres commerciaux de la région, et il est ouvert tous les samedis et dimanches de décembre. L'opération s'est dérouléesans incident, mais la situation était plutôt était plutôt tendue avec les commerçants de la galerie marchande, 80 boutiques, qui emploient de 2 à 15 salariés, et qui le 17 novembre dernier, lors d'un blocage similaire, ont vu leur fréquentation baisser de 80%.

Pour ces petits commerces, le mois de décembre représente jusqu'au tiers du chiffres d'affaires annuel.

Reportage de Christian Deville & Frédéric Pasquette



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lionel Beffre, Préfet de l'Isère.

Les + Lus