Menace d'effondrement dans le lac du Chambon: ERDF veut rassurer la population

Ce lundi 22 juin au soir, la mairie du Freney-d'Oisans (Isère) était pleine à craquer, pleine d'habitants inquiets alors qu'un pan de montagne menace de s'effondrer dans le lac du Chambon. On redoute une brutale montée des eaux et une déferlante sur le barrage. ERDF a tenté de rassurer. 

ERDF rassure les populations au Freney-d'Oisans
ERDF rassure les populations au Freney-d'Oisans © Céline Aubert
Il ne manquait plus que ça! Depuis avril, ces habitants sont coincés à la suite de la fermeture du grand tunnel du Chambon qui relie d'habitude Isère et Hautes-Alpes. Depuis quelques jours, ils vivent maintenant sous la menace de l'effondrement de la montagne qui "porte" ce tunnel. La peur a fait son chemin et certains imaginent que ces 100.000 mètres cubes, s'ils tombaient, vont brusquement faire monter le niveau du lac du Chambon, menaçant le barrage et l'eau pourrait envahir les terres... Un scénario catastrophe.  

Ce lundi, ERDF, qui gère le barrage tout proche, a donc participé à une réunion. Pour Stéphane Toletti, directeur du groupement de production Vercors-Écrins, "la vague ne ferait qu'un mètre, 3m dans le pire cas. Comme la cote est basse, -30 mètres en dessous du haut du barrage-, il n'y a aucun risque pour la sécurité." Dans la salle, des habitants parlent de la navette lacustre qui permet de désenclaver le secteur depuis quelques semaines. Et si elle était sur le lac pendant le glissement de terrain? "La vague au pied de la montagne fera quelques mètres puis viendra mourir contre le barrage", répond l'envoyé d'ERDF qui répète que l'effondrement n'aura "rien à voir avec l'intensité d'un séisme. La membrane du barrage ne sera pas touchée".

Reportage de Céline Aubert-Egret, Franck Ceroni et Nathalie Rapuc-Mulac
durée de la vidéo: 01 min 54
Réunion à Freney-d'Oisans sur le tunnel du Chambon

Le barrage est solide

© Céline Aubert
Dans le détail, l'émissaire d'ERDF a expliqué que pendant 3 ans, le barrage a été consolidé. Comme le béton gonfle avec l'eau, il a été drainé, "avec des sciures verticales". D'autre part, 400 câbles sont désormais tendus à l'intérieur et assurent sa solidité. Aucune faille n'a été relevée autre que la principale faille horizontale déjà connue. Les géologues de l'exploitant font des relevés toutes les semaines grâce à des capteurs sur le barrage. 

Et Stéphane Toletti de confirmer: "aucun hameau est en danger". 

De son côté, le "Collectif Chambon", créé depuis la fermeture du tunnel, demande tout de même à voir les documents techniques.

Reportage Céline Aubert et Franck Céroni 
durée de la vidéo: 02 min 04
Le secteur de l'Oisans doit-il craindre la montée des eaux?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tunnel du chambon société